Monde

Concert de klaxons contre le bullying transphobe

Photo: FB/Fraser Valley Labour Council

Les mesures de distance sociale n’ont pas empêché les habitants d’une ville de l’ouest du Canada de manifester – derrière leur volant – après un tabassage impliquant les élèves d’une école locale.

Un joyeux et bruyant embouteillage s’est formé dimanche dans la petite localité canadienne de Mission, en Colombie-Britannique. Faute de pouvoir manifester en personne pour cause de restrictions sanitaires, plusieurs centaines d’habitants ont défilé à proximité des lieux d’une agression, à bord de véhicules parés de ballons, de drapeaux arc-en-ciel et trans, ainsi que de slogans.

De nombreuses familles et militants LGBTQ+ de la région montraient ainsi leur solidarité à un·e élève décrit·e comme trans et non binaire, victime d’un tabassage le lundi précédent. «Résiste et sois fière d’être la personne que tu es!», pouvait-on lire sur une Jeep.

La vidéo de l’agression postée sur les réseaux sociaux a suscité l’indignation, rapporte la radio-télévision publique CBC. On y voit l’ado de 14 ans, à terre, frappé·e à coup de poings et de pieds par deux filles du même âge. Arrêtées par la police, ces dernières encourent une inculpation pour agression et menaces, ainsi qu’une sanction scolaire. Les collégiens ayant assisté à la scène sans intervenir pourraient aussi devoir rendre des comptes auprès de leur école.

Affection et soutien

«Nous voulons lui montrer l’affection et le soutien de tout le monde à Mission», a déclaré AJ Gopinath, l’organisateur du rassemblement automobile, à l’intention de la victime et de sa famille, présentes sur les lieux du rassemblement.

L’agression a fait réagir jusqu’à la ministre de l’Éducation de la province, qui a promis de renforcer les programmes de prévention du bullying. «Les étudiants méritent de se sentir en sécurité et les bienvenus à l’école», a tweeté Jennifer Whiteside.

Thèmes: Bullying  Canada  Ecole 

1 comments

Je ne sais pas ce qui est le pire? le passage à tabac, ou les gens qui regardent et filment, sans intervenir.

Comments are closed.

À lire également