Genève
#Musique

Billie Bird

ven 26 avril, 20:30
Lausanne

Guinguette Queer

dim 5 mai, 15:00
Genève
#Musique

Gaye Su Akyol

sam 18 mai, 20:30
Genève
#exposition

Ex-eroticis: Art et fierté du livre secret

ven 26 avril - ven 31 mai

Vanneste confortablement réélu

Le second tour des élections législatives françaises a vu la réélection de Christian Vanneste, condamné en janvier dernier pour propos homophobes.

Malgré une condamnation pour ses déclarations homophobes dans la presse régionale, où il désignait l’homosexualité comme des «comportements […] inférieurs moralement» et en tant que «menace pour la survie l’humanité» (voir article), le député Christian Vanneste a été confortablement réélu dimanche dans son fief de Tourcoing (Nord), avec plus de 58% des voix. Suite à sa condamnation en appel, en janvier dernier, Vanneste s’était vu retirer son investiture UMP pour les législatives. Une sanction de façade, puisque la majorité présidentielle n’avait pas présenté de candidat contre lui.

Favorable à l’abrogation du pacs
Au lendemain de sa victoire, le député réserve sa première interview au quotidien d’extrême droite Présent dans lequel il se déclare «tout à fait favorable» à l’abrogation du pacs. Vanneste, qui a fait de la lutte contre les sectes et les élites parisiennes ses chevaux de bataille, y évoque par ailleurs la prétendue arrogance et supériorité des gays, comparant le mouvement LGBT «à une idéologie profondément aristocratique au sens où l’aristocratie s’oppose à la démocratie.»