Monde Géorgie

Une femme trans tente de s’immoler

1er mai 2020

Capture: TV Pirveli

Abandonnées par l’État géorgien alors que le pays est sous confinement, des personnes trans ont manifesté hier. L’une d’entre elles a tenté de mettre fin à ses jours.

Une femme trans a tenté de s’immoler jeudi soir devant la mairie de Tbilisi. Elle prenait part à une manifestation de quelques personnes protestant contre la «négligence» des autorités géorgiennes à leur égard. «Je me mets le feu car l’État n’a que faire de moi», a crié la jeune femme avant son geste désespéré.

Des policiers sont intervenus pour lui enlever sa veste, qui s’était embrasée. Elle a été transportée à l’hôpital. Selon OC Media, ses jours ne sont pas en danger.

Fonds d’urgence
Les associations de défense des droits LGBTQ+ en Géorgie s’inquiètent du sort des personnes trans, privées d’accès aux services de base alors que le pays est placé en état d’urgence pour cause de pandémie. Un fonds d’urgence communautaire a été créé pour leur venir en aide le mois dernier.

Avant la crise sanitaire actuelle, nombreuses étaient celles qui vivaient du travail du sexe, dans des conditions de danger extrême, faute de perspective d’emploi. Le gouvernement s’obstine à leur refuser le changement d’état civil si elles n’ont pas subi une opération de réassignation.

À lire également