Monde France

«On sait que les homosexuels sont les premiers à être contaminés»

28 mars 2020

Un couple gay de Marseille a trouvé une menace manuscrite sur leur voiture les incitant à quitter leur résidence, raconte «Têtu».

Tout le monde a entendu l’histoire de cette infirmière toulousaine qui a trouvé sur sa porte un message d’un·e voisin·e anonyme lui demandant gentiment d’«aller loger ailleurs», un cas hélas pas si exceptionnel. Un couple d’hommes marseillais a reçu un autre type de «petit mot» nauséabond ce jeudi, raconte «Têtu».

«Pourriez-vous s’il vous plaît quitter la résidence car nous savons que vous les homosexuels sont les premiers à être contaminés par le Covid-19», ont-il découvert sur un bout de papier placé sur le pare-brise de leur voiture, garée dans le parking privé du complexe d’habitation. Le message s’achevait par un sinistre «Ceci est le premier avertissement».

Suspectant un·e de leurs voisins, les deux hommes se sont rendus au poste de police, où on les a incités à déposer une main courante, plutôt qu’une plainte pour menace. Après avoir raconté leur histoire sur les réseaux sociaux, partagée plus de 13’000 fois, ils ont toutefois reçu l’aide du référent LGBT à la police de Bordeaux.

«Pour marquer une connerie comme ça, il faut y croire»

«Je pense que cette personne est certainement religieuse et qu’elle croit vraiment à ce qu’elle dit. Pour marquer une connerie comme ça, il faut y croire», confie David, 33 ans, qui se trouve être aide-soignant. Lui qui confie n’avoir jamais été la cible d’actes homophobes raconte qu’il est désormais sur ses gardes. «Je me demande ce que ce sera la prochaine fois. Ils vont casser ma voiture? Ils vont m’attendre en bas?»

1 comments

Comments are closed.

À lire également