Premier maire trans d’Italie

Déjouant les pronostics, Gianmarco Negri, 40 ans, a réussi une brillante élection dans une petite commune de Lombardie.

Tromello, un bourg de quelque 3700 habitants, situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Milan, a élu dimanche à sa tête Gianmarco Negri. A la surprise générale, cet homme de 40 ans a largement battu le candidat local de la Ligue (extrême droite).

Le nouveau syndic n’est pas un inconnu. Negri est un avocat pénaliste en vue dans sa commune, mais il est aussi un activiste LGBT+ et une personne trans qui a témoigné de son parcours à la télévision l’été dernier, ainsi que dans divers médias locaux et nationaux.

Alors que la Ligue de Matteo Salvini triomphait aux élections européennes disputées le même jour, à Tromello, la liste civique de centre gauche CambiaMenti (jeu de mot entre «changements» et «changer les mentalités») de Gianmarco Negri a recueilli 37,5% des voix.

Prometteur
Fabrizio Marazzo, porte.parole du Gay Center à Rome a salué cette victoire prometteuse: «Nous espérons qu’il y aura beaucoup d’autres élues et élus lesbiennes, gay et trans après cette campagne, pour une Italie plus inclusive et libre.»

1 comments

Comments are closed.

À lire également