La Canal Parade cible d’un projet d’attentat

Sept hommes arrêtés en septembre auraient planifié une attaque lors de la gay pride d’Amsterdam, rapporte la presse néerlandaise.

Selon la chaîne néerlandaise RTL, la cellule jihadiste démantelée au mois de septembre dernier avait l’intention de frapper la fameuse «Canal Parade», la gay pride d’Amsterdam, qui réunit au mois d’août des centaines de milliers de participants et de spectateurs le long des canaux. L’attaque n’avait pas été menée lors de la manifestation de l’été 2018, faute de matériel.

Le cerveau présumé de la cellule, un Irakien de 34 ans, prévoyait que deux hommes actionnent leur veste d’explosifs dans la foule tandis que deux autres devaient ouvrir le feu. Le Ministère public n’a pas démenti ces informations.

Impact maximal
«C’est un très grand événement, avec beaucoup de monde. C’est difficile à sécuriser. En y lançant une attaque, on est presque certain qu’il y aura beaucoup de victimes et aussi beaucoup d’echo et que cela conduira à une grande émotion», estime Joelle van Buuren, spécialiste du terrorisme à l’Université de Leiden.

C’est grâce a un agent infiltré que sept jihadistes ont été arrêtés entre Arnhem et Rotterdam au bout de plusieurs mois d’observation. Les policiers ont saisi des armes légères, mais pas d’explosifs.

À lire également