Monde

Gays chinois cibles d’une campagne de «nettoyage»

En plus des dissidents et autonomistes tibétains, la répression mise exercée par les autorités chinoises à l’approche des jeux olympiques toucherait également les gays, les séropositifs et des travailleurs du sexe.

Selon plusieurs sources, le mois de mars aurait vu la fermeture de plusieurs établissements gay de Pékin et Shanghai, ainsi que des rafles et des arrestations prolongées sur la scène gay des grandes villes chinoises. Selon le site français bakchich.info, reprenant un article du blogger américain Doug Ireland, les opérations d’intimidation anti-gay ont commencé le 8 mars par une descente de police au «Destination», une disco branchée de Pékin. La police aurait pris soin d’en relâcher les occidentaux afin de procéder à des interpellations sans témoins étrangers. Plusieurs lieux de drague ont aussi été la scène d’arrestations et de mesures d’intimidation. «Les autorités ont commencé ce ‘nettoyage’ pour signaler à la communauté gay qu’il fallait qu’elle se montre discrète pendant les JO.», écrit un correspondant local du site français, estimant toutefois que ces affaires pourraient être liées à des tentatives de chantage sur les commerçants gay. Enfin, les mêmes sources indiquent qu’une vague d’arrestations serait actuellement en cours contre les travailleurs du sexe.

Séropositifs discriminés
Sur le plan des discriminations liées au VIH/sida, le président de l’association française ELCS (Elus locaux contre le sida) Jean-Luc Roméro a profité du passage de la flamme à Paris pour rappeler que la Chine était l’un «des 13 pays, avec les Etats-Unis et la Russie, à interdire l’entrée sur son territoire aux personnes touchées par le VIH/sida.» La veille, le militant des droits des gays Peter Thatchell avait été arrêté pour avoir tenté d’empêcher le passage de la torche au centre de Londres. A l’instar d’associations de lutte contre le sida en Chine et à l’étranger, Thatchell protestait notamment contre la condamnation à 3 ans et demi de prison du militant des droits de l’homme Hu Jia, actif notamment pour la défense des personnes séropositives et le soutien aux organismes de prévention.

L’article de Bakchich

Thèmes: Chine 

À lire également