C’est fini pour Yagg

Les appels aux dons n’ont pas suffi: le site LGBT français ferme boutique après huit ans d’activité. Il laisse un grand vide.

Les horizons du paysage médiatique LGBT francophone se réduisent encore un peu. LGNET, société éditrice du site français Yagg.com, a été placée hier en liquidation. Il avait été créé au printemps 2008 par des anciens de «Têtu».

Mobilisation et appels aux dons n’y ont rien fait. La marque a été mise en vente, et peut encore être rachetée et relancée sous une forme une autre et avec une autre direction. En attendant, les cinq employés de l’entreprise ont été licenciés. Dans un communiqué, l’équipe s’est dite «triste mais fière. Du travail accompli, des milliers d’articles, des milliers de rencontres.» Un travail que nous saluons aussi à «360°», en adressant aux salariés de Yagg tout notre soutien.

À lire également