Lausanne

Bordello Foam

mer 31 juillet, 22:00
Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre
Lausanne
#places à gagner

Sleater-Kinney

ven 23 août, 19:30
Lausanne

Dragx Fest vol.2

jeu 1 août, 14:00

«Personne ne m’avait posé la question»: le Premier ministre sort du placard

A la tête du gouvernement de l'Ile de Man, Allan Bell a fait son coming-out. Il met cartes sur table avant le débat sur le mariage pour tous dans le petit territoire britannique.

Allan Bell, ministre en chef de l’Ile de Man, a révélé son homosexualité dans les colonnes du quotidien londonien «The Guardian». «Les gens savent que je suis gay. Je n’en ai jamais fait un secret, mais personne ne m’a jamais posé la question», a déclaré le chef du gouvernement. Bell, 68 ans, a indiqué qu’il vivait en couple depuis 21 ans – soit peu après la dépénalisation de l’homosexualité dans l’archipel, en 1992. Auparavant, elle était théoriquement passible de la prison à vie conformément aux lois archaïques de ce paradis fiscal de 80’000 habitants.

Le territoire indépendant de la mer d’Irlande se prépare à débattre du mariage pour tous, près de 18 mois après l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Ecosse. Bell fait ouvertement campagne en faveur d’un tel texte, après que les partenariats civils ont été légalisés en 2011 sur l’Ile de Man. Un projet de loi devrait être déposé avant la fin de la session parlementaire. Man pourrait ainsi devenir la deuxième dépendance de la Couronne à ouvrir le mariage à tous les couples après les minuscules îles Pitcairn du Pacifique. L’Irlande du Nord et d’autres autres territoires, comme les îles Anglo-normandes ou Gibraltar, n’ont pas encore fait le pas.