Monde

Émeute anti-gay dans un internat: un mort

Des affrontements ont coûté la vie à un ado de 14 ans, vendredi au Ghana, après une tentative de lynchage sur deux élèves accusés de «sodomie».

Des scènes de chaos ont été rapportées dans un internat de garçons de Denu, une petite ville côtière de l’est du Ghana, vendredi soir. Deux étudiants surpris en train «de se caresser et de pratiquer la sodomie», selon des témoignages relayés par la presse locale (via Gay Star News), auraient fait l’objet d’une tentative de lynchage. Le personnel de l’établissement se serait interposé. La situation aurait alors tourné à l’émeute: locaux et voitures auraient été vandalisés et des pneus brûlés dans l’enceinte du collège.

Les étudiants entendaient «rendre justice sur-le-champ». «L’école est prête à nous sanctionner quand nous ne portons pas des vêtements réglementaires, mais elle n’applique pas les lois quand des collègues pratiquent la sodomie», s’est indigné l’un d’eux.

«Balle perdue»

Indemnes, les deux étudiants accusés de "sodomie" ont été arrêtés.
Indemnes, les deux étudiants accusés de « sodomie » ont été arrêtés.
Appelée sur les lieux, la police aurait effectué des tirs de sommation. Une balle perdue aurait blessé mortellement un élève âgé de 14 ans, rapporte GhanaWeb. Les forces de l’ordre ont indiqué qu’une «enquête avait été ouverte». L’école a été fermée. Quant aux deux jeunes accusés d’«homosexualité», ils paraissent indemnes sur les photos diffusées par les médias locaux, mais ils ont été arrêtés. Les «rapports charnels contre-nature» sont passibles de 3 ans de prison selon le Code pénal ghanéen.

_________________
9 février 2015   Thèmes: Étiquettes :

À lire également