Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre
Montreux
#Musique

Raye et Janelle Monáe

jeu 18 juillet, 20:00
Lausanne
#places à gagner

Drag Race France Live

sam 2 novembre, 18:30
Lausanne

Bordello Foam

mer 31 juillet, 22:00

Douze mois d’abstinence pour pouvoir donner son sang

Les gays américains pourron donner leur sang... à condition de s'être abstenu de tout rapport sexuel pendant un an. Malgré cette condition draconienne, l'administration espère trouver ainsi 185'000 nouveaux donneurs.

Les hommes gay ne sont plus exclus à vie du don du sang aux Etats-Unis. La Food and Drug Administration a assoupli sa réglementation, en vigueur depuis 1983 et l’apparition du VIH dans les stocks de sang. La mesure est toutefois accompagnée d’une condition draconienne: le donneur doit s’être abstenu de tout rapport sexuel avec un homme depuis au moins douze mois. L’agence souligne qu’elle aligne ainsi la pratique sa politique envers les gays avec celle en vigueur auprès des hétérosexuels appartenant à des groupes dit à risques. La FDA espère trouver ainsi 185’000 donneurs à travers les Etats-Unis.

Déception
La réforme a été accueillie avec une certaine déception par les organisations gay, qui réclamaient la mise en place d’un système d’évaluation des risques non discriminatoire. Un filtrage des donneurs, quelle que soit leur orientation sexuelle, par entretien personnalisé aurait notamment fait ses preuves en Italie.

L’établissement helvétique responsable des transfusions, la Croix-Rouge Suisse, avait également suggéré une période d’abstinence pour les donneurs de sang gay. Pour l’instant, Swissmedic n’a pas bougé d’un iota, malgré le souhait du Conseil fédéral de «changer de perspective» dans la sélection des donneurs.