Monde

Tim Cook pourrait amener «Ebola, le sida et la gonorrhée» en Russie

Après le coming out du patron d’Apple, Vitali Milonov, député de la ville de Saint-Pétersbourg, l’a interdit de territoire car il a peur du risque sanitaire que représente un homosexuel.

Vitali Milonov a encore frappé. Le député de Saint-Pétersbourg, qu’on ne devrait même plus prendre la peine de présenter comme l’instigateur de la loi anti-propagande homosexuel en Russie, a déclaré Tim Cook persona non grata dans le pays. Juste après son coming out.

Risque sanitaire

Après l’embargo sur courrier provenant de Finlande estampillé des timbres Tom of Finland, voilà que Vitali Milonov craint pour la santé des citoyens russes. Tim Cook est donc interdit de voyage en Russie car il pourrait propager «Ebola, le sida et la gonorrhée». Pas moins.

Dans la foulée, un monument en hommage au fondateur d’Apple, Steve Jobs, a été démonté pour protéger les mineurs. «Car la loi interdit la propagande et autres perversions sexuelles», explique l’entreprise marketing qui avait mis en place ce monument. Un doute subsiste néanmoins selon le site Queer.de: il semblerait que ce démontage soit uniquement un coup de pub pour la boîte de communication. On est pas à une absurdité près.

_________________
4 nov. 2014   Thèmes: Étiquettes : , , ,

3 comments

La Russie s’enferme de plus en plus dans cette notion de propagande homosexuelle. Si le pays continue ainsi, il va finir par aggraver sa situation économique. Que le gouvernement russe cesse cette ridicule chasse aux sorcières qui ne mène nulle part. L’homosexualité n’a aucun impact sur la démographie. On ne peut pas contrôler chaque chambre à coucher et la nature fait très bien les choses sans intervention étatique.

Ne serait-ce surtout pas une réponse à la décision des USA d’interdire certains hommes d’affaire russes de territoire US ?

Comments are closed.

À lire également