LGBT macédoniens attaqués en toute impunité

La jeune communauté LGBT de Skopje a été la cible d’une nouvelle attaque par un groupe de jeunes – la sizième en deux ans. La police locale ne bouge pas.

Une vingtaine d’individus ont fait irruption dans un café de la vieille ville de Skopje où était célébré le deuxième anniversaire de l’association gay macédonienne, jeudi soir. Non masqués, mais la tête recouverte d’un capuchon, ils ont vandalisé l’établissement et jeté des pierres et des bouteilles sur les invités, rapporte Balkan Insight. L’opération n’a duré qu’une poignée de minutes; assez pour provoquer un mouvement de panique. Deux personnes ont été blessées légèrement.

Incendie

C’est la sixième attaque de ce type dirigée contre le groupe, établi avec le soutien de l’Ambassade des Pays-Bas. En 2013, des inconnus avaient tenté d’incendier leur centre, dans le même quartier. Autant d’attaques dont la police aurait fait peu de cas. «Jusqu’à présent, personne n’a été arrêté et personne ne devrai répondre, ou sera puni pour ce type de violence. Je ne sais pas ce que les autorités attendent pour agir: la prochaine victime, un meurtre dans la rue?» s’est indigné l’activiste Kocho Andonovski.

Le parti au pouvoir dans cette ex-république yougoslave candidate à l’UE a qualifé l’attaque d’«immature, irresponsable et honteuse».

À lire également