Genève

La Rioule du 1er août

jeu 1 août, 16:00
Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre
Lausanne
#places à gagner

Sleater-Kinney

ven 23 août, 19:30
Lausanne

Extra Viewing Party: la Finale

ven 19 juillet, 18:00

Le burger gay, la «grande menace» contre les familles traditionnelles

Lancé à l'occasion de la Gay Pride de San Francisco, le Proud Whopper est attaqué par les conservateurs de l'American Family Association. Appel au boycott et mail d'insulte pour Burger King. Pas pour des raisons diététiques...

On savait que manger des burgers n’était pas conseillé avant l’été pour rentrer dans son maillot. Ce qu’on ne connaissait pas encore, c’est un autre effet secondaire: l’empilement de gras menace la famille traditionnelle. Oui, oui.

Le gras qui tâche les familles

Et ce sont les très sympathiques conservateurs de l’American Family Association qui le disent. Les fins gourmets, outrés par le fameux «Proud Whopper», lancent l’offensive contre le burger gay de la chaîne de fast-food Burger King.

Peur panique. Sueur froide. Leur crainte est qu’après le buzz, la chaîne américaine décide d’offrir le sandwich en dehors de San Francisco: «Même si cette offre était localisée, en tant que chaîne, Burger King promeut le comportement homosexuel comme sain et comme quelque chose dont il faudrait être fier», analyse finement le président de l’association Tim Wildmon, relayé par le Christian Post.

Et il ne s’arrête pas là: «Nous pensons qu’encourager ce genre de comportement malsain conduira à l’extinction des familles.» Pas moins. Sur le site des néo-diététiciens, ils indiquent qu’à moins d’un contrecoup pour avoir considéré «les travestis et l’homosexualité comme normaux», Burger King va s’attaquer à d’autres villes.

Boycott et mails d’insultes

Pour stopper l’épidémie marketing, l’American Family Association a trouvé la bonne parade: le mail. Tremble, Burger King, tes serveurs vont être saturés. L’association a rédigé un joli courriel qui sent bon la friture, et que les internautes désireux de préserver la famille traditionnelle peuvent envoyer directement au président du fast-food:

«Votre célébration des travestis et de l’homosexualité est une insulte aux familles, et je trouve que la promotion d’un comportement odieux est une bonne raison pour aller manger ailleurs.»

A savourer sans modération. Il y a quelques années, c’était la chaîne Chick-Fil-A qui était au centre d’une polémique lorsque son patron a publiquement déclaré qu’il était opposé au mariage gay. Voilà une bonne adresse pour les familles traditionnelles. Bœuf ou poulet, choisis ton camp. Ou mange cinq fruits et légumes par jour, ça préserve sûrement la famille.

4 thoughts on “Le burger gay, la «grande menace» contre les familles traditionnelles

  1. J’ai toujours été plus séduit et rassasié par Burger King!
    Vous n’allez qu’à continuer avec macdo et sa fondation!
    Bougre de fast-héterofoodchrétien !

  2. Ils me font penser aux marchands de tulipes de New York qui ne voulaient pas vendre des fleurs aux couples gays. Ils s’y sont mis et ne le regrettent pas 🙂

  3. Un Burger Gay = un dessert gratuit !! Il suffit d’ouvrir les yeux autour de soi. C’est mieux que le minitel rose 🙂

  4. Bah, qu’ils l’interdisent: je préfère me goinfrer sans brandir mes pratiques sexuelles à chaque morse.

Comments are closed.