La loi antigay finit à la poubelle au bout de 3 mois

En Moldavie, un texte inspiré des dispositions russes contre la soi-disant propagande homosexuelle a été sacrifié dans la perspective d’un rapprochement avec l’UE. Communistes et orthodoxes enragent.

Une loi qui pénalise, entre autres, la «propagation de l’homosexualité» est passée à la trappe, ce vendredi en Moldavie, rapporte Radio Free Europe. Le Parlement moldave a annulé cet amendement, jugé contraire à la Loi sur la non-discrimination demandée par l’Union européenne dans le cadre d’un futur accord d’association avec ce petit pays de 3,5 millions d’habitants voisin de la Roumanie.

Prêtres furax
Ce revirement a déclenché la colère de l’Eglise orthodoxe. Des dizaines de prêtres et de fidèles ont tenté de bloquer l’entrée du parlement afin d’empêcher la tenue de la session. Ils étaient épaulés par des députés du Parti des communistes, première formation du pays et alliée de l’Eglise dans sa croisade antigay. Considéré par les communistes comme un soumission aux diktats de l’UE, l’annulation de la loi a entraîné le dépôt d’une motion de défiance contre le Gouvernement libéral de Iurie Leanca.

Voté en mai en toute discrétion et entrée en vigueur en juillet, le texte abrogé vendredi s’inspirait des dispositions anti-propagande homosexuelle du voisin russe. Il interdisait la «propagande de la prostitution, de la pédophilie et de toute autre relation que le mariage et la famille tels que décrits dans la Constitution et le Code de la famille». Le texte prévoyait des amendes de plus de 500 euros / 600 francs. Depuis 2012, plusieurs villes de l’ancienne république soviétique ont introduit des interdictions de ce type – sans toutefois être en mesure d’imposer des sanctions aux contrevenants. Certaines de ces dispositions ont déjà été annulées par décision de justice.

2 comments

Comme on peut le voir ici, communistes et chrétiens sont dans la même sauce. Le communisme, une religion athée et matérialiste soit mais pronant des valeurs identiques à n’importe quelle autre religion.

Comments are closed.

À lire également