Festival

Arosa Gay Ski Week

Arosa, 21 janvier 2023 - 28 janvier 2023
Culture

Foucault en Californie

Lausanne, ven 2 décembre, 20:00 - sam 17 décembre, 17:00
Bars & Clubs

HRDR #12

Bâle, sam 17 décembre, 23:00

Des gays parmi les victimes de la tragédie de Nairobi

Sur 61 personnes assassinées dans le centre commercial Westgate, au moins deux appartenaient à la communauté LGBT locale. Une information qui a suscité un débat dans les médias gay.

Au moins deux membres de la communauté gay kényane sont morts dans l’attaque du centre commercial Westgate. C’est le site britannique Gay Star News qui a relayé la nouvelle, rapportée par Denis Nzioka, un militant LGBT, sur son profil Facebook. «Etant donné qu’ils n’étaient pas sortis du placard auprès de leur famille, je ne peux pas révéler leur nom, mais je présente mes condoléances aux familles des victimes. RIP+ CGK et EHM.» Nzioka a également mentionné qu’un troisième gay était aux mains des assaillants somaliens. L’attaque, lancée samedi dans le complexe de magasins bondé, a fait 61 morts, dont des femmes et des enfants, selon le bilan révisé, après avoir frisé les 70 morts. Parmi eux, une quinzaine d’expatriés ou d’étrangers de passage à Nairobi.

Polémique
L’information a provoqué un début de polémique sur le site britannique. Certains lecteurs ont estimé que la présence de gays parmi les victimes des terroristes ne présentait aucune pertinence. «Faire ressortir la sexualité de deux personnes assassinées sur 70 – quand cela n’a rien à voir avec leur sexualité – ça tombe à plat», écrit l’un d’eux. Tris Reid-Smith, rédacteur en chef de Gay Star News, a répliqué: «Comme un journal français rapporte la présnce de victimes françaises, nous avons mis en lumière les vicimes LGBTQI des cette tragédie. Il ne s’agit pas de « distinguer » certaines victimes – nous nous préoccupons de chacune d’elles, mais nous produisons de l’information sur notre communauté.»

Sur son blog, le journaliste Paul Canning est revenu sur les réactions négatives à la publication de cet article. «Si cette attaque était survenue à Brighton, est-ce que cela aurait sonné faux de dire « La communauté gay de Brighton est en deuil »? Certains pourraient ricaner à l’idée qu’il y ait une « communauté gay » après tout, et se demander pourquoi parler de la perte de deux de ses membres. C’est parce que nous sommes assez privilégiés pour nous permettre d’être sarcastiques à ce sujet. Les Kényans n’ont pas ce luxe.»

4 thoughts on “Des gays parmi les victimes de la tragédie de Nairobi

  1. et quel interet alors de dire qu’il y a des victimes françaises ou anglaises ? noirs ou blanches ? chrétiennes ou musulmanes ? hommes ou femmes ? enfants ou ados ? cela montre une nouvelle fois combien les homos sont pris pour des personnes de seconde zone, ça me rappelle tony parker qui dit « on est pas des tapettes » personne a relever vraiment, si il avait dit « on est pas des bougnoules » la vous inquiétez pas, cela aurait fait la une des journaux….

  2. IL EST IMPORTANT DE FAIRE CONNAITRE QU’IL Y A DES GAYS DANS CET ACTE TERRORISTE , CAR LES TERRORISTES ONT PERMIS LA SORTIE DES MUSULMANS SEULEMENT ET UNE DE PRIMIÈRES PERSONNES ASSESINÉES ÉTAIT UN INDIEN ,PAR LA SUITE C’ÉTAIT LES ETRANGERS ET CRETIENES ALORS IL EST CLAIR QUE LES GAYS SONT PLUS EXPOSÉS A ÊTRE VICTIME , CAR POUR CE TYPE DE TERRORISTES ISLAMIQUES NOUS SOMMES LA PIRE SPÈCE DE L’HUMANITÉ

  3. Personne n’a informé ou publié qu’il y avait un nombre de victimes noires ou blanches, et heureusement… des victimes sont des victimes. Si ces personnes (lgtb) avaient été tuées spécifiquement « parce qu’elles étaient Gay », oui, dans ce cas il fallait le préciser, mais ce n’a pas été le cas à ma connaissance. C’est totalement idiot de le préciser à mon avis, et crée une fois de plus une exclusion des Gay, vus comme différents des autres, ce qui n’est pas le cas.

  4. Je ne vois pas la pertinence, car si les terroristes ont pu distinguer les musulmans des chrétiens (et des mauvais musulmans), il ne pouvait a priori pas distinguer des hétéros des homos, surtout dans ce contexte tendu.
    Je remarque aussi que vous avez une certaine influence sur le site de ces réactionnaires populistes et homophobes du site Les Observateurs. Ils reprennent très souvent vos articles et ajoutent évidemment leurs commentaires sarcastiques ou haineux.

Comments are closed.