Monde

Mystère autour d’une lapidation pour «sodomie»

Des informations sur l’exécution d’un jeune présumé homosexuel en Somalie, le 15 mars dernier, ont été partiellement confirmées.

Mohamed Ali Baashi, 18 ans, a-t-il été mis à mort à cause de son homosexualité? C’est ce qu’affirme la page Facebook de Somali Gay Community, une organisation de gays somaliens en exil, basée en Afrique du Sud. Des images insoutenables de lapidation postées sur le réseau ont rapidement fait le tour du monde, cette semaine, déclenchant une vague d’indignation et d’hommages au nouveau «martyr de l’intolérance». On y voit notamment un corps ensanglanté soulevé d’un trou dans le sol. L’exécution remonterait au 15 mars, à Brava, une ville au sud de Mogadiscio sous le contrôle des milices islamistes Shebab. Somali Gay Community précise que l’homme a été livré à la lapidation publique pour «sodomie» devant une centaine de témoins. Un homme condamné en même temps pour meurtre aurait bénéficié de la «miséricorde» du juge, et aurait été fusillé.

Photos bidon
Comme souvent dans des territoires difficilement accessibles aux journalistes, les détails de l’affaire restent très difficiles à recouper. Toutefois, les photos publiées par Somali Gay Community se sont avérées sans lien avec le drame: elles datent de 2008. Néanmoins, l’agence Associated Press a pu vérifier auprès d’un habitant de la région qu’une exécution avait bien eu lieu à Brava. En outre, un dignitaire des Shebab, un mouvement lié à Al-Qaïda, a déclaré que le condamné – dont le nom n’a pas été confirmé – s’était rendu coupable d’abus sexuels sur un garçon de 13 ans.

Les lapidations pour des affaires de mœurs sont attestées dans les zones rebelles qui couvrent encore une large partie du pays. Mais c’est la première fois que des informations sur l’exécution d’un homosexuel présumé parviennent à la presse internationale.

_________________
22 mars 2013   Thèmes: Étiquettes : , , ,

2 comments

Si le partenaire a 13 ans, ce n’est pas de l’homosexualité mais de la pédophilie. Si ça ne justifie pas une condamnation à mort, il n’en reste pas moins que, même en France et j’imagine en Suisse, la pédophilie est un crime. Ne faisons pas d’amalgame que nous ne supportons pas de la part des homophobes.

a Krebid : parce que vous croyez vraiment al quaida quand ils disent pédophillie ? ils font expres de faire croire ça pour justifier les meurtres d’homos alors arretez

Comments are closed.

À lire également