Kevin Clash avec sa marionette, Elmo. A droite, Sheldon Stephens, le probable accusateur du comédien.

Le top model louche qui a semé la pagaille dans «Sesame Street»

Les allégations de détournement de mineur visant l’acteur gay Kevin Clash, la voix d’Elmo dans le célèbre show pour enfants, ont été levées. Son accusateur a eu des démêlés avec la justice.

Celui qui prête sa voix à la marionnette Elmo depuis plus de 25 ans, a réintégré l’équipe de «Sesame Street», show phare de la télé publique américaine. Kevin Clash avait été confronté aux allégations d’un jeune homme ans prétendant avoir eu des rapports sexuels avec lui il y a sept ans, alors qu’il était encore mineur. D’après The Smoking Gun, le jeune homme répondrait au nom de Sheldon Stephens. Il s’agirait d’un aspirant top model qui ne s’est illustré, jusqu’ici, que dans la rubrique faits divers. En 2009, il avait agressé à l’arme blanche un producteur de musique de Los Angeles, s’emparant de 250’000 dollars de bijoux. Il avait été arrêté peu après.

L’affaire empoisonnait l’ambiance dans les studios de «Sesame Street» depuis l’été dernier, forçant Clash à quitter temporairement son job. Il avait admis une relation avec le jeune homme, mais nouée «entre deux adultes consentants». Le bureau d’avocat, qui a entre-temps lâché le plaignant, avait accusé les producteurs de «Sesame Street» de «protéger leur employé et l’image d’un de leurs personnages […] privilégiant la valeur d’une marionnette au bien-être d’un jeune homme.» On ignore si Kevin Clash entend porter plainte à son tour.

Show honni par la droite
Lancé il y a 43 ans par les créateurs du «Muppet Show», «Sesame Street» est une véritable institution, Outre-Atlantique. Le programme est toutefois détesté par la droite conservatrice, qui estime qu’il véhicule des valeurs subversives telles que le féminisme, l’athéisme ou le multiculturalisme. L’an dernier, une pétition sur les réseaux sociaux pour «marier» deux marionnettes «gay», Ernie et Bert, avait déclenché de folles spéculations sur l’«agenda gay» caché des créateurs du show.

À lire également