Menaces contre les militants LGBT macédoniens

Le président de l’unique association gay dans l’ex-république yougoslave a été passé à tabac, dimanche. Le groupe fait état d’agressions de plus en plus fréquentes contre ses membres.

Sur la page Facebook de LGBT United Macedonia, Alen Shakiri affirme avoir été suivi par des hommes dans une rue de Skopje. Ils se sont mis à l’interpeller en le traitant de pédale. «Vous allez tous crever», aurait lancé l’un d’eux. Shakiri s’est mis à courir, avant d’être rattrapé par un des individus, qui lui a asséné des coups à l’estomac. Il a ensuite réussi à s’enfuir. Selon Gay Star News, le groupe a porté plainte auprès de la police, «qui n’a pas montré le moindre intérêt et se sont montrés hostiles». «Dernièrement, des membres de l’association ont été les cibles d’insultes et d’attaques physiques par des gens manifestement au courant de leur militantisme LGBT», a indiqué un membre du groupe au site britannique. Publié par l’ILGA, le Rainbow Europe Index classe la Macédoine parmi les pires pays du continent pour la protection légale des personnes gay, lesbiennes, bi, trans et intersexes.

À lire également