Neuchâtel

Dragâteloises «Fairy Tale»

sam 24 août, 18:30
Genève

La Rioule du 1er août

jeu 1 août, 16:00
Martigny

After Pride

sam 20 juillet, 22:00
Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre

Le rendez-vous gay des JO tourne au fiasco

Le controversé Pride House Festival, prévu en juillet à Londres en marge des Jeux olympiques, n'aura pas lieu. Les organisateurs auraient échoué à trouver suffisamment de sponsors.

Ce devait le grand rendez-vous des athlètes et du public gay et lesbien dans la ville olympique, cet été: le Pride House Festival tombe à l’eau. Les organisateurs ont décidé de jeter l’éponge, faute de sponsors et de têtes d’affiches, ont-ils annoncé officiellement cette semaine. L’événement devait se dérouler sur 18 jours dans un parc du sud de la ville et contribuer, selon ses promoteurs, à la lutte contre l’homophobie dans le sport. Il avait été lancé avec le soutien de plusieurs champions et célébrités ouvertement homosexuels ou gay-friendly dont Ben Cohen, John Amaechi ou Stephen Fry l’an dernier. Mais sa tenue avait suscité l’opposition du voisinage, une hostilité que les organisateurs avaient mise sur le compte de l’orientation LGBT du festival.

3 thoughts on “Le rendez-vous gay des JO tourne au fiasco

  1. Euh, Ben Cohen a beau être super sexy, super mignon et fichtrement gay-friendly, il n’est pas homosexuel.

  2. Oups, bien vu Julien! L’article a été corrigé. Merci pour votre vigilance!

  3. Ca l’aurai foutu mal de voir défiler des folles devant des sportifs tellement virils. A Atlanta les organisateurs déploraient en aparté que plus de la moité des athlètes étaient soit gay soit bi. Ils ont certainement pas pus rassemblé des sponsors à cause de pression. Ce ne serai pas la première fois!

Comments are closed.