Grand rabbin homophobe viré séance tenante

Aryeh Ralbag, l’autorité morale des Juifs orthodoxes d’Amsterdam a été suspendu de ses fonctions par le conseil de la communauté. Il avait signé une pétition décrivant l’homosexualité comme une maladie.

La communauté juive orthodoxe d’Amsterdam se cherche un nouveau leader. Elle vient de suspendre, officiellement à titre temporaire, son grand rabbin après qu’il a signé, en 2011, une déclaration «sur l’approche de l’homosexualité par la Torah». Le texte, qui qualifiait l’homosexualité de «un style de vie inacceptable» et de «maladie curable», avait été ratifié par 161 autres autorités spirituelles et médecins juifs. Basé à New York, Aryeh Ralbag servait depuis 2005 d’autorité morale sur la communauté de la capitale néerlandaise, où il effectuait deux voyages par an, essentiellement pour y rendre des avis juridiques, rapporte le site anglophone DutchNews.nl.

«Les homos sont les bienvenus dans la communauté»
Le conseil de la communauté n’a appris que tardivement la prise de position de son rabbin. Sa suspension a été décidée hier. «La signature du Rabbin Ralbag peut donner l’impression que la communauté juive orthodoxe d’Amsterdam partage ses vues, explique un communiqué. Ce n’est absolument pas vrai. Les homosexuels sont les bienvenus dans la communauté juive d’Amsterdam.»

Traditions
«Nous avons besoin d’un grand rabbin qui soit conscient de nos traditions, et ce n’est pas quelque chose pour lequel deux voyages par an suffisent à appréhender», a renchéri Esther Voet, une représentante de la communauté juive néerlandaise au quotidien israélien «Jerusalem Post».

1 comments

Comments are closed.

À lire également