Monde

Le champion cycliste Graeme Obree fait son coming out

Prodige de la poursuite dans les années 1990, l’Ecossais a révélé son homosexualité dans une interview à un quotidien local. C’est le premier à le faire dans l’histoire du cyclisme masculin.

Agé aujourd’hui de 45 ans, l’«Ecossais volant», comme il était surnommé dans les années 1990, a révélé son homosexualité dans une interview au «Scottish Sun», hier lundi. Le sportif a confié qu’il avait eu beaucoup de mal à s’accepter. «J’ai été élevé dans la croyance qu’il valait mieux être mort que gay», a expliqué Obree, «Etre homosexuel était tellement inconcevable qu’on ne pouvait juste pas se permettre d’être gay. Je n’avais aucune idée de rien. Je me suis seulement emmuré.» Il a fait son coming out auprès de sa femme et de ses enfants en 2005. Il est aujourd’hui divorcé.

Graeme Obree a décroché deux titres de champion du monde en poursuite, en 1993 et 1995, et il a été recordman du monde de l’heure. Il a toutefois eu une carrière chaotique, marquée par des démêlés avec le cyclisme pro (il a dénoncé les pratiques de dopage sur le Tour de France) et de lourds problèmes psychologiques. Il a survécu à deux tentatives de suicide, avant d’être diagnostiqué comme atteint de troubles bipolaires, qu’il interprète aujourd’hui comme des conséquences de la répression de son orientation sexuelle.

Contrairement au cyclisme masculin, où les gays sont invisibles, le cyclisme féminin compte plusieurs championnes ouvertement lesbiennes, notamment les Allemandes Judith Arndt et Petra Rossner.

Thèmes: Cyclisme  Royaume-Uni  Sport 

À lire également