Genève
#manifestation

Marche contre la transphobie et l’extrême droite

sam 13 avril, 16:30
Genève

36 gr.

ven 26 avril, 23:00
Lausanne
#places à gagner

Sainte-Aube

mar 7 mai, 18:30
Genève
#exposition

Ex-eroticis: Art et fierté du livre secret

ven 26 avril - ven 31 mai

Les pépites de décembre-janvier 

Les pépites de décembre-janvier 
Split, photo France TV

On ne va pas se mentir, c’est avec le cœur lourd que nous écrivons ces dernières pépites. Deux ans de recherches et de rédaction pour le magazine 360°, c’était une sacrée aventure qu’on a eu la chance de partager avec vous.

On a adoré se perdre dans les internet pour vous dégoter les dernières nouveautés queer et lesbiennes. Un grand merci au magazine de nous avoir fait confiance et d’avoir offert cet espace de visibilité en Suisse romande pendant toutes ces années. Nous nous sentons très chanceuses et fières d’avoir pu y contribuer. Nous continuerons à vous partager nos coups de cœur de manière digitale sur Instagram, alors n’oubliez pas de suivre @vaginpirate

Pour ces ultimes pépites, vous retrouverez de la musique, quelques bouquins (c’est toujours des super cadeaux) et une série! N’oubliez pas de soutenir vos libraires, disquaires et artisan·e·x·s locaux pour faire plaisir à vos êtres chers! 

À bientôt et merci de nous lire, on vous souhaite une fin d’année douce et pleine d’amour. 

FÆRIES RECORDS

Figure importante de la scène electro lesbienne Jennifer Cardini, s’est associée à l’artiste plasticienne et cinéaste Lou Fauroux pour le lancement de leur nouveau label FÆRIES RECORDS. Comme à son habitude, l’ancienne résidente du Pulp met à l’honneur la musique, ambient, pop et techno, ainsi que l’inclusion en offrant une plateforme prioritaire pour la communauté queer. C’est l’artiste Angel Rider qui avait lancé le label au mois de juin avec son titre hyperpop when ur gone, et si vous nous lisez régulièrement vous savez que c’est vraiment tout ce qu’on adore! Au mois de novembre, c’est l’EP d’Inès Cherifi qui a débarqué un violon, des sons de machine, une invitation au lâcher prise dans une autre dimension. FÆRIES RECORDS, c’est aussi faire de la place à la musique expérimentale, des ovnis, des sons qui sortent des cases, le tout sélectionné par ce couple alliant art et musique, du véritable génie lesbien. On vous invite à follow leur compte Insta fissa pour découvrir l’actu musicale et les prochaines soirées à venir qui s’annoncent très très cool. 

Split

Lors de la dernière édition du GIFF, à Genève, vous avez eu la possibilité de découvrir cette nouvelle série signée Iris Brey, Split. On connaissait Iris Brey pour sa spécialisation sur les représentations de genres à l’écran à travers ces livres et différentes conférences, elle passe à présent derrière la caméra. Split, c’est l’histoire d’une cascadeuse qui tombe amoureuse de l’actrice qu’elle double. Cette série vous immerge dans un jeu de miroir troublant entre les deux protagonistes, Anna (Alma Jodorowsky) et Eve (Jehnny Beth), il est question de doutes, de vertiges et de passions. On a adoré retrouver Jehnny Beth à l’écran, on la connaissait pour sa carrière musicale avec le groupe Savages, puis en solo, et ses remarquables performances live toujours très très puissantes. Pour s’en mettre plein les oreilles, on vous recommande d’ailleurs son dernier EP, qui s’intitule LIVE EP. Côté musique de la série, nous ne sommes pas en reste étant donné que la BO est signée Rebeka Warrior et Maud Geffray. Disponible sur France TV Slash

Hacker la peau

C’est le retour très attendu de Jul Maroh, auteurx de la très célèbre BD lesbienne Le bleu est une couleur chaude. Jul collabore pour cet album avec Sabrina Calvo, autrice trans de science-fiction. Au coeur de cet ouvrage, l’oppression anti-LGBT qui fait directement écho à la transition du dessinateurx lui-même. 
Dans ce nouveau récit dystopique, vous retrouverez trois personnages en polyamour, Prin, le protagoniste principal, Axl, un hacker, et Molly, une couturière. Une BD affirmativement queer qui parle d’amour au sens large, de militantisme, de courage, de lutte et de réflexions. C’est parfois violent, mais doux aussi grâce à toute la poésie et l’humanité qu’abrite cet album. Si vous souhaitez vous immerger encore plus dans votre lecture, une playlist du livre est disponible sur Spotify. 
Last but not least, c’est la grande queen Wendy Delorme qui préface ce livre. Extrait: «Toi qui aimes à plusieurs et toi qui te retranches aux confins de ton cœur qui s’est souvent brûlé; toi qui dis que l’amour est une fiction et toi qui penses qu’elle est la plus épique de toutes: rendez-vous dans ces pages.»

Big Sigh

L’artiste anglaise d’alt rock Marika Hackman est de retour avec un nouvel album prévu le 12 janvier! On a heureusement déjà trois excellents singles à se mettre sous la dent. No Caffeine parle des crises de panique et de l’anxiété; Hanging est une réflexion sur les relations passées difficiles et sur la façon dont on peut se piéger soi-même dans une situation où l’on est incapable de passer à l’étape suivante de sa vie; et pour finir, Slime parle de la destruction qui peut être causée lorsque vous vous mettez avec quelqu’un et qu’il y a d’autres facteurs en jeu. D’ailleurs on vous encourage fortement à filer voir le clip de Slime, la vibe c’est cotte de mailles, steamy wrestling en extérieur: la vie rêvée de toutes les lesbiches médiévales en soi.
On avait aussi adoré son album Any Human Friend en 2019, qui transpirait un sentiment de liberté sexuelle lesbienne. Vraiment, c’est l’album parfait pour toutes nos sœurs désespérément horny.

La femme en moi

Il nous semble d’utilité publique de vous parler du livre de Britney Spears, La femme en moi. En tout cas, d’une importance primordiale pour toute personne ayant grandi avec la Princess of Pop dans un coin du rétroviseur. De son enfance sur les plateaux télé du Mickey Mouse Club jusqu’à sa mise sous tutelle, en passant par les infidélités de Justin Timberlake, elle livre tout. Et pour la première fois, Britney Jean Spears peut enfin nous raconter son histoire, sans qu’elle soit déformée par les tabloïds.
Son récit est un reflet cru de la célébrité telle qu’elle nous a été servie depuis notre enfance. On ressort de cette lecture secoué·e·x par la violence qui est infligée aux femmes dans l’industrie de la musique, on se questionne sur notre rapport à la célébrité et ce besoin avide d’avoir accès à la vie privée des personnes qu’on idolâtre. Finalement, on est aussi impressionné·e·x par la lucidité dont fait preuve Britney sur la façon dont elle a été traitée par sa famille et des résultats de cette situation. Enfin, on vous conseille l’audio book du livre, en anglais. Il est lu par l’incroyable Michelle Williams.

Photos: Sidonie Ronfard / Steve Gullick / France TV