Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00
Genève

Bingo Divas

jeu 20 juin, 19:00
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00

La sélection queer de Payot

La sélection queer de Payot

Chaque mois, Payot Libraire met en avant des livres queer. Au programme de ce numéro, l’équipe de Fribourg vous propose cinq titres à dévorer cet automne.

ALBUM

Casa Susanna, Isabelle Bonnet/Susan Stricker, Textuel
Transvestia est une revue américaine clandestine qui, de 1959 à 1968, regroupa photos, écrits et dessins réalisés par et pour les travesties. Un terme qui n’est plus utilisé de nos jours, mais qui était le seul existant, à l’époque, pour définir ces hommes qui s’habillaient en femme, quelle que soit par ailleurs leur orientation. C’est dans la maison de campagne de sa femme que Susanna, elle-même travestie, accueillait ses amies à bras ouvert. L’espace de quelques jours, dans une ambiance bienveillante, elles pouvaient vivre pleinement leur identité de femme. Une parenthèse bienvenue lorsque que l’on sait que, dans les États-Unis de la guerre froide, la population vit dans une constante paranoïa contre tout ce qui n’incarne pas l’idéal américain… Cette peur de voir leur vie s’écrouler rendait leur complicité encore plus forte, et l’importance de Casa Susanna encore plus grande. Un magnifique ouvrage de photographies de travesties, à l’époque où les discussions sur l’identité de genre n’existaient pas – ou du moins pas publiquement et qui prolonge le magnifique documentaire de Sébastien Lifshitz. (A.S.)

ROMAN

Drag, Johann Zarca, Grasset
Tony a absolument tout du petit délinquant: l’attitude, le langage, la gueule, et il le cultive. Comment se peut-il alors qu’il soit aussi Reine Nita, diva de la nuit, grande distributrice d’amour et de regards bienveillants ? Le nouveau roman coup de poing de Johann Zarca, l’auteur du merveilleux Chems – toujours aussi dur, mais aujourd’hui encore tellement nécessaire – traite brillamment de l’acceptation de soi, et des autres. Et des rôles que, tous·tes·x, on joue au quotidien sans même s’en rendre compte… (B.T.)

ROMAN

Hêtre pourpre, Kim de L’Horizon, Julliard
Lorsque sa grand-mère commence à perdre la mémoire, Kim tente de combler les silences en invoquant ses souvenirs d’enfance, dans une remémoration d’une infinie et terrible tendresse.
S’ouvre alors une tourbillonnante quête familiale sur les figures féminines qui constituent sa lignée maternelle: un arbre généalogique de sorcières entretenant un puissant lien avec la nature, de femmes subversives en recherche permanente de liberté, parmi lesquelles Kim se crée une place.
Prodigieux roman de formation du XXIe siècle, récit de libération – des traumatismes familiaux, de l’identité de genre et de classe – Hêtre pourpre invente sa propre langue magique pour dire l’indicible. Bruissant de corps et de formes diverses, ce premier roman, lauréat des Prix du livre allemand et Prix suisse du livre, est un feu de joie qui embrase tout sur son passage.

BD

La Revanche d’un blond, Robbie Couch, De Saxus
Blaine Bowers est un lycéen avec une âme d’artiste adepte de la peinture murale. Il vit entouré d’une famille aimante et d’amis formidables. À l’occasion du premier anniversaire de sa relation avec son petit ami Joey, il est persuadé que celui-ci va l’inviter pour les vacances de printemps. Mais il lui annonce… leur rupture! Joey lui reproche d’être trop immature, maladroit… et pas assez sérieux, en somme d’être un adolescent ordinaire. Un véritable choc pour Blaine, d’autant que Joey s’affiche rapidement avec son nouveau copain, Zach. Blaine décide alors de devenir tout ce que son ex lui reproche de ne pas être, de lui prouver qu’il peut être «sérieux». Il entreprend alors de briguer la présidence du conseil des élèves face à son rival Zach dans l’espoir de reconquérir Joey.

JEUNES ADULTES

La grâce du moment, Juliette Moraud, Actes Sud jeunesse
Il y a six mois, la vie d’Achille, 17 ans, a vacillé. Sa mère est morte brutalement. Depuis, il cohabite avec un père inconsolable, sans pouvoir lui parler. Achille essaie de continuer à vivre le plus normalement possible entre ses amis, le lycée dont il sèche les cours, les soirées, la musique, la colère et la tristesse. Et puis un jour, il y a Nicolas. C’est le frère de sa meilleure amie. Nicolas est aussi solaire qu’Achille est angoissé. Nicolas c’est l’inconnu et la découverte du désir. Achille va se laisser entraîner avec lui dans une histoire d’amour, qui le fait passer par tous les états, incertitude, peur, jalousie, libération… Un premier roman qui renouvelle le genre de la romance et sait captiver son lecteur.