Culture

Sous le sable, les bulles

Nous vous avons concocté une petite liste éclectique de livres queer fraîchement parus à emporter à la plage, à savourer à l’ombre d’un arbre ou sur une terrasse de café ensoleillée.

Limpide
Docteure en sciences du langage, spécialisée sur les questions liées au féminisme et au genre, Anne-Charlotte Husson a publié il y a quelques années l’album Le Féminisme en 7 slogans et citations avec le bédéiste Thomas Mathieu, auteur du puissant tumblr féministe Crocodiles. Elle a également animé le blog Genre! (cafaitgenre.org) des années durant – une vraie mine d’infos. Bien décidée à continuer à faire de la pédagogie autour du genre, elle vient de sortir une nouvelle BD avec son complice, Le Genre, cet obscur objet du désordre. Un album au propos lumineux, clair comme de l’eau de roche, à lire et à faire absolument lire autour de soi, pour catapulter en douceur le discours haineux et réfractaire des pourfendeurs·euse·s de la soi-disant «théorie du genre».

Le Genre – Cet obscur objet du désordre, Anne-Charlotte Husson et Thomas Mathieu, Casterman, 96 pages

 
Flamboyant
Ce sublime roman graphique narre la folle histoire de la navigatrice britannique Marion Barbara Carstairs, «Joe» pour les intimes. Née en 1900 à Londres, à la fin de l’ère victorienne, cette fille de bonne famille, ouvertement lesbienne et «butch» avant la lettre, a mené une existence extraordinairement excitante et flamboyante. Elle a, entre autres, servi dans la légion féminine de l’armée irlandaise, ouvert un garage qui n’employait que des femmes mécanos, séduit Marlene Dietrich et Greta Garbo, remporté la Coupe nautique de Harmsworth et acheté une flopée d’îles dans les Bahamas.

Joe la pirate, Hubert et Virginie Augustin, Glénat, 215 pages

 
Sombre
Oiseau de nuit est le premier album traduit en français de la bédéiste suédoise Hanna Gustavsson, dans lequel l’autrice nous embarque dans la vie quotidienne d’Ingrid, ado lunaire en pleine crise existentielle. Faute de trouver sa place au collège et à la maison, elle passe le plus clair de ses nuits à parler avec d’autres nerds sur des forums ou à binger du porn. Une belle BD en noir et blanc, underground et à l’humour pince-sans-rire.

Oiseau de nuit, Hanna Gustavsson, Cambourakis, 192 pages

 
Historique
Paru en 2019 aux États-Unis sous le titre The Book of Pride, cet ouvrage est une pierre importante ajoutée à l’édifice de la mémoire queer: il rassemble 75 témoignages d’acteurs·trice·s clefs du mouvement LGBTQ+ américain, interviewés par l’activiste gay Mason Funk. Cette publication s’inscrit dans le cadre d’Outwords, un projet d’archives LGBTQ+. L’édition francophone reprend la plupart de ces témoignages et a été enrichie d’une dizaine de témoignages de grandes figures de la communauté queer française, parmi lesquelles Sam Bourcier, Alice Coffin, mais également Bambi et Élisabeth Lebovici.

C’est ça, notre liberté – 50 ans de lutte LGBTQ+ de Paris à New York – Témoignages, Mason Funk, HarperCollins France, 304 pages

 
Abracadabrant
Visionnaire et déjantée, genderqueer et féministe, touche-à-tout et iconique, l’artiste conceptuelle française ORLAN séduit par son œuvre polymorphe et son discours toujours très critique sur la société. Elle a passé son confinement non pas à lire mais à écrire… son autobiographie! Un délice, acidulé comme un bonbon crépitant.

ORLAN – Strip-tease – Tout sur ma vie, tout sur mon art, ORLAN, Gallimard, 352 pages

 
Rafraîchissant
Hugo, 14 ans, est attiré par les garçons. Et il se pose des tas de questions sur l’homosexualité… Mais comment trouver des réponses à ses tourments dans un monde sans Instagram, Facebook, Grindr et compagnie? Parue il y a quinze ans, la BD Hugo est gay vient d’être rééditée dans une version repensée de fond en comble par son auteur, Hugues Barthe. «La première version s’était bien vendue pendant très longtemps. Mais depuis quelques années, ça ne se vendait plus trop et je trouvais que c’était dommage. Je l’ai alors relu et j’ai compris pourquoi: c’était complètement anachronique», expliquait l’auteur récemment dans les colonnes de Têtu. Pour ce travail de mise à jour, il a notamment créé un nouveau personnage: Augustin. Cet autre ado décomplexé et très pédagogue, venu du futur, va aider Hugo à s’accepter et à faire son coming out…

Hugo est gay – Dans la peau d’un jeune homo, Hugues Barthe, La Boîte à Bulles, 112 pages
Thèmes: BD  Littérature 

À lire également