Culture Quotient queer

Le QQ de Timothée Chalamet

5 avril 2020

Timothée Chalamet dans «Call Me By Your Name» (2017)

Révélé dans «Call Me By Your Name», le Franco-Américain s’est imposé comme le mec le plus stylé des tapis rouges. C’est maintenant confirmé: il rempile pour le 2e volet de l’aventure d’Elio et Oliver, aux côtés d’Arnie Hammer. Mais quel est son Quotient Queer?

Eté 1983, coup de chaleur en Lombardie dans le nord de l’Italie, où le jeune Elio rencontre Oliver, venu étudier aux côtés de son père. Dès sa sortie en salles en 2017, «Call Me By Your Name» a provoqué un raz-de-marée auprès du public. Très attendue, la suite réunira à l’écran les amants terribles, dont la passion amoureuse s’était brutalement achevée au moment où Oliver rentrait aux États-Unis. Intitulé «Find Me», le film sera réalisé par Luca Guadagnino, déjà responsable du premier.

En attendant de les retrouver à l’écran, il ne reste qu’à souhaiter que l’alchimie entre les deux acteurs principaux, Timothée Chalamet et Arnie Hammer, soit intacte. Pour patienter, accordons l’attention qu’il mérite au plus jeune d’entre eux, dont la carrière a décollé entretemps. Gay dans le film qui l’a rendu célèbre, il n’a jamais estimé nécessaire de dissiper le doute autour de son identité sexuelle à la ville. Hop, on saute sur l’occasion pour calculer le QQ de Thimothée Chalamet, ici et maintenant!

Bête de mode

À force d’apparitions stylistiques impeccables et sans faux-pas, sapé comme un croquis de mode par les designers les plus convoités du moment, Timothée Chalamet emporte tout sur son passage. Il est même désigné «L’homme le plus influent de la mode» dans le classement annuel de The Lyst en 2019. Pas frileux, sûr de lui avec ce petit air nonchalant sous sa sauvage tignasse noire, il rejoint le peloton de ceux qui osent les vraies postures à Hollywood, au même titre que Billy Porter dans ses apparitions à couper le souffle. Oui, les hommes ont aussi le droit de s’amuser avec la mode.

Dans de beaux draps

Après «Call Me By Your Name», certaines rumeurs le disent gay, évidemment. Sauf que dans la vraie vie, on ne lui connaît que des conquêtes féminines. Et pas n’importe lesquelles puisqu’il a une préférence pour les «filles d’icônes gay». A commencer par Lourdes Maria Ciccone Léon – Lola pour les intimes – sa petite amie de 2013 à 2017. Depuis leur rupture, il roucoule aux côtés de Lily-Rose Depp, une idylle rappelant au bon vieux temps du couple formé par les parents de cette dernière, Vanessa Paradis et Johnny Depp.

Avec Arnie Hammer (à dr.) dans «Call Me By Your Name».

Fan de foot

Rarement classé dans le Top 3 des sports favoris de la communauté LGBTIQ+, le foot a même traumatisé plus d’un gay à l’école se sentant plus à l’aise en spectateur des joueurs que sur le terrain. Timothée adore le foot depuis son enfance et soutient l’AS Saint-Etienne. A tel point que l’acteur franco-américain n’hésite pas à revendiquer sa passion jusqu’aux Etats-Unis, où il participe au «Late Night with Seth Meyers» vêtu d’un maillot de son club préféré en novembre 2019.

Grand prince

Sa prestation dans «Un Jour de Pluie à New York» (2019) de Woody Allen n’est pas pour plaire à tout le monde. Ce n’est pas tant son jeu d’acteur qui fait grincer les dents de l’industrie du cinéma, mais plutôt son nom associé à celui d’un réalisateur accusé d’agression sexuelle. Refusant de tirer profit de cette collaboration, il reverse la totalité de son cachet aux associations Time’s Up, le centre LGBTIQ+ de New York et Rape, Abuse & Incest National Network. Intègre et généreux, son soutien est salué par la communauté toute entière aux Etats-Unis.

«A Rainy Day In New York» (2019)

Fan de Frank Ocean

Fan de rap et de hip-hop, il a même tâté du micro quand il était adolescent. Sauf que lui, ce ne sont pas ceux qui se vantent de leur homophobie qui trouvent grâce à ses yeux. Grand fan de Frank Ocean, l’artiste de jazz rap et hip hop alternatif américain ouvertement gay, Timothée Chalamet partage ses bons plans restos et shopping à New York avec son héros, lui-même un grand fan de «Call Me By Your Name».

Résultat 6

Avec une moyenne de 6 sur 10, son score tout-à-fait honorable le désigne comme défenseur de la communauté LGBTIQ+. Sans doute le fruit de sa culture franco-américaine, sa personnalité est un mix du meilleur des deux. A la fois cool et intelligent, l’acteur félin ne s’est jamais démonté lorsque les journalistes spéculent sur sa sexualité et répond: «Je sais, beaucoup pensent que je suis gay…» sans sourciller. Surtout, sans préciser qu’il est hétéro. À 24 ans, il est autant jeune que sa carrière et les occasions ne manqueront certainement pas pour lui de prouver son soutien à toute épreuve.

À lire également