Fête du slip: les sexualités s’exposent positivement

Le festival des Sexualités qui se tiendra à Lausanne du 6 au 8 mars 2015 se penche cette année sur les métiers du sexe au sens large.

Comme chaque année depuis 2012, la Fête du Slip propose de célébrer la diversité des corps, des genres et des pratiques avec un programme pluridisciplinaire qui allie performances scéniques, projections de films, concerts, DJ, installations, gastronomie et expos. Plutôt que privilégier un art en particulier, le festival propose de se pencher sur une ou plusieurs thématiques. Après le BDSM en 2014, le rendez-vous culturel lausannois propose de réfléchir cette année sur le thème des métiers du sexe et ceci en donnant d’abord la parole aux travailleuses et travailleurs du sexe eux-mêmes.

Le festival abordera aussi des pratiques plus alternatives, avec notamment le travail par webcam, exploré par Liad Hussein Kantorowicz dans sa performance Watch Me Work. Cette israélienne/palestinienne qui vit à Berlin expliquera au public lausannois son travail en l’exerçant directement en live. Après une tournée européenne, dont notamment une représentation avec Annie Sprinkle au festival Kampnagel à Hambourg, ce sera la première en francophonie. Dans le même registre, mais avec un regard très différent, le festival se réjouit de présenter la première européenne du premier long-métrage de Sean Dunne, Cam Girlz. Après le succès de ses courts American Juggalo et Oxyana, primés dans les festivals internationaux, le new-yorkais s’est intéressé aux Cam Girlz des USA. Toujours dans la thématique sex work, le chanteur lyrique suisse italien Daniel Hellmann fait son coming-out en temps qu’escort en parallèle de ses activités culturelles, avec sa performance Full Service, également présente au festival Antigel. Placé au centre du festival à l’Arsenic, il invitera le public à négocier n’importe quel service (sexuel ou non) avec lui, à condition de se mettre d’accord sur un prix. Un dernier métier du sexe sera présenté à la Fête du Slip, au travers d’un court et d’un long métrage de fiction, celui d’assistant/e sexuel aux personnes en situation de handicap.
 
Première suisse également, la compagnie «A contre poil du sens» présentera son nouveau spectacle. Créé par le chorégraphe français Matthieu Hocquemiller, ce spectacle met en scène des travailleurs du sexe, militants queers, artistes, danseurs ou chercheurs dans une performance poétique et positive autour des questions de genres, de sexualités ainsi que leurs représentations. Créé au festival Montpellier Danse en été 2014, le spectacle a beaucoup tourné en France, avec une représentation notamment au Jerk-Off Festival à Paris. La pièce sera présentée au Théâtre Sévelin 36, en partenariat avec le festival Les Printemps de Sévelin.

Compétition internationale

Pour la première fois en Suisse, la Fête Du Slip présente une Compétition Internationale de Court-Métrages Pornos. Après avoir reçu plus de 150 films, le comité de sélection en a retenu plus d’une vingtaine qui seront à découvrir en présence d’un jury de professionnel. Parmi ce jury, notons la présence de Stephen des Aulnois, rédacteur en chef du magazine de culture porn Le Tag Parfait. Parmi les réalisatrices/teurs nominés, nous retrouvons notamment le collectif Four Chambers, nouvelle perle du porno sexe-positif qui a eu un succès fulgurant en 2014 dans les festivals du genre. Autre figure du porno nominée, Erika Lust, la pionnière du porno pour femmes à Barcelone.

Le meilleur de ces films remportera le Slip d’Or. Les longs métrages ne seront pas en reste, avec entre autre la projection de Love Hard, documentaire sur l’amour et le BDSM de l’australienne Gala Vanting, ainsi que Feuchtgebiete (ou Wetlands), l’adaptation du roman de Charlotte Roche « Zones humides », une démystification du corps féminin. Le documentaire expérimental Masculinity/Femininity de l’américain Russell Sheaffer sera présenté en Première Suisse. Après avoir réalisé un court-métrage avec James Franco dans le cadre d’un cours en cinéma et études genre, Russell Sheaffer a approfondi son questionnement sur le genre avec un premier long-métrage réalisé avec brio. 

Que vous soyez à voile ou à vapeur, il ne fait aucun doute qu’à la Fête du Slip vous trouviez votre bonheur.

La Fête du Slip, le festival des sexualités – du 6 au 8 mars 2015. www.lafeteduslip.ch

À lire également