Martigny

After Pride

sam 20 juillet, 22:00
Lausanne

Bordello Foam

mer 31 juillet, 22:00
Martigny

Martigny Pride

sam 20 juillet, 14:00
Genève

La Rioule du 1er août

jeu 1 août, 16:00

Pas de costard arc-en-ciel pour présenter l’Eurovision

Le concours a beau passer pour un grand moment de gaytitude, pas question d'exhiber un symbole LGBT sur la scène, comme le voulait Pilou Asbæk, qui présente le show de ce soir.

Un des trois hôtes du show qui s’achève ce soir avec la finale, l’acteur Pilou Asbæk est fâché. Il s’est vu interdire le port d’une tenue aux couleurs de l’arc-en-ciel. L’Eurovision ne doit pas être politique, lui ont dit les organisateurs. «Le Danemark, la Norvège, la Suède, l’Islande et la Finlande se donnent toujours le plus de points… si c’est pas de la politique, ça!» balance-t-il dans «The Guardian». Mais il faut éviter de froisser les télévisions de certains pays de l’est, non? «Il faut juste qu’ils se calment, bordel!» soupire le comédien de la série «Borgen». «Vous pouvez voir que dans le monde aujourd’hui, les gens ont de plus en plus peur de la sexualité. C’est tellement bizarre, ça n’a aucun sens. Tout le monde est le bienvenu à l’Eurovision. Lesbienne hispanique, bienvenue. Petit mec gay juif, bienvenue!»

Le concours coïncide avec les 25 ans des unions civiles pour les couples de même sexe, au Danemark. Copenhague, la ville-hôte du show, organise d’ailleurs une trentaine de mariage de tourtereaux venus de toute l’Europe à cette occasion.