Genève

La Rioule du 1er août

jeu 1 août, 16:00
Lausanne

Bordello Foam

mer 31 juillet, 22:00
Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre
Lausanne
#places à gagner

Sleater-Kinney

ven 23 août, 19:30

One Direction ne sont pas des «minets», OK?

Andy Cohen, une personnalité gay de la télé américaine, a provoqué un tollé en qualifiant de «twinks» (minets) les membres du groupe One Direction. Un mot à connotation pédophile, selon certains fans et apôtres de la morale.

Animateur et cadre de la chaîne américaine Bravo, Andy Cohen s’est rendu coupable d’un crime de lèse-boys band, mardi dernier. Invité d’un show sur NBC juste après le groupe One Direction, il a mentionné à l’antenne avoir croisé les garçons dans les coulisses. «Je suis tombé dans un local rempli de minets (twinks, en anglais): C’était One direction! C’était dingue!» Feignant de jouer les groupies hystériques, il en a rajouté une couche sur Twitter, «Le mec blond était torse nu #HolyTwink». L’emploi du mot «twink», issu de l’argot homosexuel, a immédiatement déclenché un barrage de tweets furieux. Les cinq membres du groupe britannique sont – officiellement – hétéros à 100%.

Andy CohenLe site de droite américain Examiner.com n’a pas tardé à s’offusquer à son tour de la remarque d’Andy Cohen, qualifiant la remarque d’ «inappropriée», venant d’un homme de 44 ans. «Dans la force de l’âge, Cohen a clairement fait savoir à quoi il pense quand il regarde les gars de One Direction, qui sont assez jeunes [entre 18 et 20 ans, ndlr.] pour être ses fils». Et de donner sa propre définition du mot «twink»: «Des jeunes gays utilisés comme objets sexuels par des gays plus âgés». Andy Cohen s’est excusé quelques heures plus tard d’avoir «mal utilisé un mot – Je voulais juste dire qu’ils sont mignons.»

3 thoughts on “One Direction ne sont pas des «minets», OK?

  1. OUI Je l’ai toujours pensé d’une part parceque ce sont de « beaux minets », de twinks je ne sais pas, quand au sexe, on est pas allé voir mais je pense que nous avons le même avis sur ces bogosses. les américains sont décidemment des malades de la paranoia….

Comments are closed.