Lil B, le rappeur hétéro qui se fait «gay»

Le jeune rappeur en vue s’est payé un coup de pub risqué en annonçant le titre de son futur album: «I’m Gay». Un faux coming-out qui lui vaut des félicitations et quelques menaces de mort.

La nouvelle, annoncée pendant le festival Coachella (vidéo), la semaine dernière, a suscité des réactions pour le moins interloquées. Valeur montante du hip-hop US, le rappeur Lil B avait annoncé la semaine dernière que son prochain album s’appellerait «I’m Gay». L’artiste californien de 23 ans, au poitrail couvert de tatouages et à la dentition en argent massif, a toutefois démenti être homosexuel: «Je suis très gay, mais j’aime les femmes. Je ne suis pas attiré par les hommes le moins du monde.» Alors quoi? Eh bien, selon lui, le titre est à prendre dans son sens littéral, signifiant simplement qu’il est «extrêmement heureux.»

Dans un premier temps, ce faux coming-out surgi de nulle part a laissé le GLAAD, la principale association de défense des droits des personnes LGBT aux Etats-Unis, quelque peu perplexe. Elle s’est contentée d’espérer que le titre n’était «pas un gimmick, mais une tentative sincère d’être un allié». «Je veux juste pousser pour moins de séparation, lui a répondu Lil B, c’est pour ça que je le fais… Dans cent ans, les gens me remercieront, parce qu’ils seront libres, c’est le principal…» Yung Berg, un autre rappeur qui a collaboré avec Lil B soutient cette démarche. «Les gens donnent trop de pouvoir aux mots, estime-t-il dans le magazine «Billboard». Si [Lil B] arrive et dit, ‘Je suis gay, et nous allons en finir avec la définition de ce mot et unir tout le monde’, alors je suis d’accord. Là, on passe au niveau supérieur.»

Menaces de mort
En attendant l’album, pour lequel il n’est pas encore rentré en studio (il le promet «dans un mois ou deux»), Lil B semble avoir réussi un fameux coup de pub. Pas le premier, pour celui qui a bâti son succès sur les réseaux sociaux Myspace, Twitter et Facebook, notamment avec des titres portant le nom des stars des teenagers que sont Jutin Bieber et Miley Cyrus. Jeudi, Lil B affirmait avoir reçu des menaces de mort particulièrement explicites. «Certains de mes fans se sont retournés contre moi… Très bien, parce que, vous savez quoi? ils ne m’aimaient pas vraiment», a-t-il confié à MTV News. «Beaucoup de gens ont peur de quelqu’un qui a une voix et une opinion et qui n’en a rien à foutre de ce que les autres en pensent», a réagi, pour sa part, Yung Berg.

À lire également