L'humeur de Léon Salin

Se marier c’est pour les vieux cons


Dans cette chronique, je continue de discuter avec Julien. Un homme cisgenre, hétéro, avec qui je partage certaines de mes pensées. Il est fictif, sans être irréel. Julien ça pourrait être toi, moi et/ou nous.

Quand je t’ai demandé si tu voulais te marier, tu m’as répondu que ça ne t’intéressait pas. Tu m’a «mec-xpliqué» que le mariage était une coutume obsolète, un contrat qui te lie à vie, un truc de vieux con. Aujourd’hui, avec Tinder tu rencontres tellement de femmes… Qui sait si tu vas rester avec la même pour toujours? En plus, tu expérimentes en amour libre. Donc non, selon toi, le mariage devrait mourir avec toutes ces vieilles habitudes sexistes du 20e siècle. C’est pour ça que tu ne comprends pas pourquoi les gays et les lesbiennes veulent se marier. Mais bon, tu as quand même voté oui car il ne faudrait pas trop s’aligner avec l’UDC.

Mais Julien, être anti-mariage est le luxe de celui qui a toujours pu se marier.

Moi j’ai toujours rêvé de me marier. Gamin, je fantasmais sur une demande en mariage cliché à ma future femme. Je cherchais constamment à remplir le rôle du prince charmant car le monde me faisait bien comprendre qu’un prince charmant n’a pas de seins. On m’a interdit l’assouvissement de ce cliché; alors la demande en mariage a grandi dans mon esprit comme égérie de mon identité d’homme.

Mais si seulement se marier n’était que le fruit de ma volonté. Malheureusement pour moi, en tant que personne transgenre, c’est aussi une obligation. Si je veux procréer, la loi m’y oblige. Avant de commencer la testostérone, j’ai congelé des ovocytes. Ce patrimoine génétique, MON patrimoine ne m’appartient pas. Je n’ai accès à mes ovocytes que sous conditions: je dois être marié, dans une union hétérosexuelle!

Interdiction ou obligation au mariage; quoique je fasse, je rendrai toujours un Julien mécontent.

Léon est un activiste transgenre. Il tient le compte Instagram @salinleon dans lequel il lutte pour plus de représentation positive des personnes transgenres.

3 comments

Très juste, c’est absolument consternant. Une toujours cette gôôôche bien-pensante, wokiste, immigrationniste, bref pathétique ! Clairement toutes les lettres LGBT+++ ne vont pas ensemble, L bien trop gauchistes et G de plus en plus à (l’extrême) droite … tout ça n’est plus pérenne, va falloir splitter

Un article court mais fort intéressant, efficace et pertinent ! Il permets de plus de mettre en lumière une réalité à laquelle on ne pense pas forcément en raison d’un manque de circulation d’information et du fait d’être cisgenre.
Enfin, la phrase « être anti-mariage est le luxe de celui qui a toujours pu se marier » est très bien pensée !
Bref, merci à Léon pour cet article !

Comments are closed.

À lire également