Fragrances

Changement

Greta Gratos Fragrances

Exit mes chants nocturnes. Pour aller vers quoi? Je ne sais vraiment. Car, si elle peut en prendre les atours, la Nuit ne devient pas pour autant le Jour. Changement.

Ce mot des temps que j’entends si souvent ; mot-désir exacerbé par les vagues successives d’une crise qui trop longtemps dure, révèle injustices, peurs, antagonismes. Offre une tribune de choix à celleux qui détiennent la vérité ultime, affirment, s’érigent en juges, en prophète·sse·s. Se prétendent chantres de la Liberté et, dissimulé·e·s ou non derrière une obscène lettre Q, diffusent à mots plus ou moins travestis des idées des plus nauséabondes.

Maître·sse·s en pâtisserie, iels cultivent la science du mille-feuille, mêlant aux couches de leur crême édulcorée xénophobie, racisme, sexisme ; tout ce contre quoi, avec mes pauvres mots, je m’insurge et me bats. Iels s’autoproclament parfois gourou·te·s auréolé·e·s de lumière divine, rassembleur·euse·s de brebis et autruches égarées, tout en prônant l’exclusion. On pourrait en sourire si le nombre de leur ouailles n’allait croissant.

Et plus je les entends, moins je supporte leurs menaces à peine déguisées de spécialistes de tout qui déchirent l’Humanité, promettant l’enfer à celleux qui ne sont pas assez éveillé·e·s à leur goût et n’appliquent pas à la lettre leurs injonctions professorales. A ces certitudes frelatées je préfère mes doutes ; ils sont mon véhicule, tout comme la bienveillance est mon carburant. Face à ces déchaînements de violence plus ou moins brune, je tombe parfois en panne sèche. Je me refuse à toute moralisation mais ne peux me résoudre à faire silence. Car la résistance, le changement, ne leur en déplaise, ça n’est pas ça. En tous les cas pas pour moi qui me voudrais, comme le dit si bien Marie-Monique Robin*, lanceuse d’avenir plutôt que d’alerte. Mais avant, il me faudrait sortir de la confusion qui règne et m’entrave.

*Journaliste d’investigation, réalisatrice et écrivaine française.
Thèmes: Greta Gratos 

À lire également