L'humeur de Christine Gonzalez

Le sexe, c’est quoi?

Christine Gonzalez RTS
Photo: RTS/Philippe Christin

«C’est parfois un jeu, c’est parfois du rien, c’est parfois de l’amour. Une musique.»

Par

Animatrice de Question Q sur RTS-La Première

Un ordre, un désordre. Un pied dans une main, une main sous l’aisselle, l’aisselle sur une bouche, une bouche derrière le cou. Le sexe, c’est un corps chaud derrière soi, le bruit d’une respiration, une recette d’Ottolenghi, une bise hésitante, le parquet qui grince.

Le sexe, c’est aussi le talc avant le latex, un jus d’ananas, un FFP2, un «oui», un «aïe», un «je peux?», un «chut», un «s’cuse», des mots qui claquent et s’entrechoquent, un sourire auquel on repense avant de dormir. Un regard soutenu, un baiser lent, très lent, si lent.

Peau contre peau, les yeux qui se ferment, l’odeur d’une nuque, du coussin, le «pchhh» de la canette en alu, le goût des lèvres. Le silence d’un parc, les phares d’une voiture au loin, une paire de sneakers. C’est parfois un jeu, c’est parfois du rien, c’est parfois de l’amour. Une musique.

Le sexe, c’est n’importe quelle story d’Olivier Rousteing. Le son d’une goutte qui s’éclate contre l’évier. La chaleur du dos contre le radiateur. Un porno solo, un pull du dimanche, une main dans ses cheveux, le craquèlement du cuir, un film tire-larmes, la larme que l’on lèche et un fondant au chocolat.

Les stroboscopes sur le corps, les basses dans la poitrine, écraser du papier bulle. Un accent québécois, des talons dans le métro, une bouteille de ginger beer qui passe de bouches en bouches. Un éclat de rire, le brouillard sur le lac, ce corps qui nage et qui s’essouffle. Une voix qui tremble, c’est aussi ça le sexe.

Christine Gonzalez, animatrice de Question Q et Question Genre sur RTS-La Première

_________________
28 février 2022   Thèmes: Étiquettes :

À lire également