Agenda

La Saint-Valentin du Q

Genève, ven 10 février - dim 12 février
Agenda
#exposition #Théâtre

Daniel Hellmann, Planet Moo

Genève, dim 5 février - jeu 16 février
Culture
#Danse

L’Homme rare

Genève, mar 7 février, 20:00

J’aimerais que le Père Noël soit un drag king

J’aimerais que le Père Noël soit un drag king
Photo: Lukas Beyeler
J’aimerais que le Père Noël soit un drag king. J’aimerais le voir créer une culture

J’aimerais que le Père Noël soit un drag king. J’aimerais le voir créer une culture de résistance au lieu de le voir renforcer le capitalisme. J’aimerais le voir me faire un lap dance consenti plutôt que de le voir entrer par effraction dans mon appartement trop petit. J’aimerais le voir se dessiner une moustache à coup de mascara, plutôt que de regarder, avec malaise, sa barbe blanche aux commissures jaune sépia. J’aimerais qu’il écoute mes histoires avec attention sans leur conférer un poids psychologique excessif, plutôt que de l’entendre manger mes biscuits et qu’on me dise d’en être admiratif. J’aimerais qu’il m’apprenne à prendre ma place aux soupers de Noël, plutôt que de le voir disparaître dans le ciel. J’aimerais le voir créer son propre corps à travers l’art, le voir s’envoler, plutôt que de le voir fouetter ses rênes pour avancer. J’aimerais le voir créer un laboratoire politique du genre, où il est possible d’expérimenter, plutôt qu’une usine où les jouets sont fabriqués par des lutins exploités.

Durant cette période des fêtes, je sais qu’un Père Noël drag king aurait le pouvoir de soigner nos identités ignorées. Parce que si le savoir est pouvoir, Noël nous rappelle aussi le pouvoir de l’ignorance.

Au prisme de sa culture québécoise, de ses activités militantes et artistiques, Princesse GenderFuck nous partage ses histoires entre son pays d’accueil, la Suisse, et son pays d’origine, le Canada.