@vousgam
Culture
#drag show

Dragâteloises

Neuchâtel, sam 10 décembre, 19:00
Bars & Clubs

Babylon LGBT Party

Lausanne, sam 17 décembre, 23:00
Bars & Clubs

Bordello Happy New Year

Lausanne, sam 31 décembre, 23:00

Une d’ces couches !

Une d’ces couches !
Dr. Hazbi est enseignant·x universitaire, artiste, hôtesse et politicien·x. Son téléphone est bourré de réflexions qu'iel s'empresse de retranscrire, couche par couche.

Couche #37 : Je commence vraiment à n’avoir aucune patience avec les hétéros cis qui critiquent toutes les initiatives visant à protéger ou soutenir les enfants dans la découverte de leurs orientations sexuelles et leurs identités de genre. Un des arguments, c’est que le «lobby LGBTIQ+» essaie d’imposer ses sexualités et ses genres aux enfants. Ce qui est drôle c’est que les cishet nous reprochent exactement ce qu’ils font. Habiller les filles en rose et les garçons en bleu, n’est-ce pas imposer sa vision du genre sur les enfants? Quid des «gender reveal» party? Ou encore, est-ce qu’on parle du fait que certain∙e∙s parents interdisent aux garçons de jouer à la poupée parce que «Ca fait gay»?

#38 : Continuons la série «les cishet et leurs contradictions». Je lis et entends souvent que «Ça devient trop compliqué toutes ces lettres dans l’acronyme LGBTQI+». Ces mots sortent des mêmes bouches qui n’auront aucun mal à faire la différence entre un SUV, un cabriolet, un break, une berline, un monospace, etc. Et rient de nous si on ne connaît pas leur terminologie sur le bout des doigts. La seule chose que ces personnes montrent c’est que leurs priorités sont plus axées sur des objets que sur des humains.

#39 : La culture bourgeoise c’est être lisse, avoir une peau lisse, des habits lisses, une vie lisse. C’est une norme comme les autres et elle n’a aucune raison d’avoir l’ascendant sur les identités queer « plus déviantes ».