Lausanne
#places à gagner

Drag Race France Live

sam 2 novembre, 18:30
Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre
Martigny

After Pride

sam 20 juillet, 22:00
Montreux
#Musique

Raye et Janelle Monáe

jeu 18 juillet, 20:00

Epidémie nuptiale

Le vé-vé-effe, ou double-vé-double-vé-effe comme disent nos amis français, bref le WWF vient de nous apprendre une terrible nouvelle. Il semble que, quelque soit notre pays de résidence en Europe – et ne croyez pas que la Suisse soit épargnée – nous soyons tous contaminés par quantité de substances chimiques aux effets qu’on ignore pour l’heure, mais dont les abréviations, plus compliquées encore à prononcer que celles du WWF, donnent froid dans le dos.

Du Deca-BDE, du TBBP-A, du HBCD, voilà quelques unes de molécules (celles-ci appartiennent à la familles des produits à base de brome) que l’association au panda aurait trouvé dans le sang de parlementaires et ex-parlementaires européens, dont de nombreux Verts, qui ont été d’accord de se soumettre à ce test à la teneur hautement politique. Ce dernier a en effet été réalisé afin de soutenir un projet de loi qui obligerait les industriels à surveiller d’un peu plus près les produits qu’ils mettent sur le marché.
On ne sait combien Noël Mamère a ingurgité de produits chimiques nocifs au cours de sa vie, mais une chose est certaine, le député Vert est atteint d’une crise aiguë qui nous arrive des Etats-Unis. Celui qui est aussi le maire de Bègles vient en effet d’annoncer qu’il célébrera le mariage d’un couple d’hommes (non, pas celui de sa réconciliation avec Alain Lipietz), le 5 juin prochain. Une première dans la République! On doute évidemment que la petite commune de Bègles devienne la San Francisco de l’Hexagone, mais on vous le disait dans une précédente édition, l’épidémie de mariages gays pourrait bien traverser l’Atlantique plus rapidement qu’on ne s’y attendait.
Mieux vaut donc s’y préparer et c’est la raison pour laquelle 360° a concocté ce mois-ci l’indispensable guide du mariage homosexuel, autant de conseils spécialement conçus pour notre fidèle lectorat. Avant de célébrer votre prochaine noce ou de participer à celle d’un couple d’amis ou d’amies, un conseil déjà: ne mangez pas les roses kitsch en sucre qui trônent toujours sur les gâteaux de fête. Les pesticides qu’elles contiennent à coup sûr pourraient bien ratiboiser le romantisme qui fleurit en vous.

Cathy Donnet, née Macherel