Archives

Wokisme: à vous, les réactionnaires!

Marius Diserens est spécialiste en question de genre et de diversité, est chargé de garantir une large inclusion au sein du magazine et partage avec nous ses mots «coups de cœur» du mois.

Oh dear reader,

Entre le maintien de vérités passées et les projections sur l’idéal futur, notre ère cristallise des crispations plurielles. Connaissez-vous la convergence des haines? Deux bords socio-politiques qui se déchirent: les soi-disant «militant·e·x·s gauchistes» et les «conservateurs» s’accrochant à une vision finie du monde.

Les second·e·x·s accusent les premier·ère·x·s d’incarner la tyrannie des minorités, d’avoir construit leur discours autour de revendications enracinées dans leurs identités, d’imposer le «politiquement correct» et la culture de l’effacement. Le wokisme. Des dérives, il en existe… car il nous est parfois tentant d’utiliser les outils violents du maître.

Quand est-il, de ce maître? Figure réactionnaire qui abuse de sa nouvelle arme pour faire taire toute forme de progressisme. Spoiler alert, l’humanisme n’est pas son apanage, tant le sien sonne faux. La preuve: certains «vieux hommes blancs cishétéro» semblent réussir à accompagner les militant·e·x·s dans la recherche de solutions. Oui, ils n’ont pas peur du déchirement qu’est la remise en question.

Nous sommes tou·te·x·s issue·x·s du terreau patriarcal et capitaliste, les personnes qu’on targue d’être woke, comme les personnes qui les accusent. Ayons le courage et l’audace commune d’espérer un monde où l’on se respecte et s’écoute. Au lieu de délégitimer nos paroles respectives. Woke? Fièrement. Car réveillé·e·x·s par la violence des coups de la cloche patriarcale qui tinte ses dernières heures. Et si vous qui reniez le caractère systémique des violences, vous vous réveilliez avec nous? Que l’aube serait belle…

_________________
27 mars 2022   Thèmes: Étiquettes : ,