Les homos et l’Islam, nouveau cheval de bataille d’Ayaan Hirsi Ali

Au cœur de la crise sur le modèle social néerlandais, la jeune députée libérale s’apprête à sortir un nouveau film-pamphlet.

Menacée de mort dans son pays, la députée hollandaise d’origine somalienne Ayaan Hirsi Ali a annoncé au quotidien De Volkskrant que le deuxième volet de sa série de courts métrages, parlera de la situation des homosexuels dans l’Islam. Son premier court métrage, «Soumission 1» dénonçait l’oppression dont sont victimes les femmes musulmanes. Hirsi Ali dit espérer que le film, tourné dans des conditions de sécurité exceptionnelles par une équipe dont les membres restent anonymes, soit diffusé à la télévision néerlandaise dans le courant de l’année 2006. Sous surveillance policière 24 heures sur 24 depuis l’assassinat, il y a un peu plus d’un an, du réalisateur Theo van Gogh, Hirsi Ali est, comme lui, proche de la droite libérale. A ce titre, elle ne ménage pas ses critiques envers le modèle d’intégration multiculturelle des Pays-Bas, relevant selon elle de la naïveté et ayant favorisé, toujours selon la jeune députée, la création de ghettos.

À lire également