Disparition de Guillaume Dustan

L’écrivain français est décédé samedi à Paris. Il avait 39 ans.

L’auteur est décédé samedi 8 octobre à Paris d’une intoxication alimentaire et médicamenteuse. Personnage controversé de la scène gay parisienne, agitateur patenté, il passait pour l’un des précurseurs de l’autofiction, une étiquette qu’il récusait toutefois. Reste des romans, forts et futiles, essentiels et éprouvants, parmi lesquels Dans ma chambre, Plus fort que moi et Génie Divin.

https://www.360.ch/wp-content/import/360/dustan_fribourg.jpg
[Fribourg, juillet 1999. Photo: Nine Desbaillets]

À lire également