Pride de Fribourg: Des catholiques des deux côtés de la barrière

27 juin 2016 – https://www.cath.ch/newsf/gay-pride-de-fribourg-catholiques-deux-cotes-de-barriere/|En parallèle de la Gay Pride de Fribourg, les autorités ont approuvé la tenue d’une manifestation de la Fraternité sacerdotale St-Pie X. «Nous n’avons rien contre ces gens, mais contre l’idéologie qu’ils propagent. Le fait est qu’ils violent de façon objective les Commandements de Dieu, et nous nous opposons à cela!» a expliqué l’un des […]

«Dieu m’a créé comme je suis»

14 mai 2016 – Adrian Stiefel a fondé une antenne LGBT au sein de l'église protestante de Genève afin d’offrir à chacun la possibilité de vivre et de développer sa spiritualité.

Enfants d’homoparents interdits d’école

24 janvier 2015 – Un couple d'hommes voulait envoyer leur tendre chérubin dans une bonne institution chrétienne. Refus, car le mode de vie des parents doit suivre les bonnes moeurs que Dieu a édictées...

Une fellation avec Jésus? Deux ans de prison

13 sept. 2014 – Un adolescent américain a partagé sur Facebook une photo de lui en train de se faire plaisir avec une statue du Christ. Il encoure une peine de prison pour acte de profanation.

Musulman, gay et séropositif: Ludovic-Mohamed Zahed, l’Imam à part

8 sept. 2014 – http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Ludovic-Mohamed-Zahed-un-imam-a-part-588938 | Le 2 août dernier, il a marié deux iraniennes en Suède. l’imam franco-algérien vit aujourd’hui en Afrique du Sud, se considère comme un «imam sans frontières». Âgé de 37 ans, Ludovic-Mohamed Zahed ne regrette rien, même si les salafistes algériens ont appelé à le déchoir de sa nationalité, le traitant d’«apostat homosexuel». Confidences….

Adieu et merci, Fred Phelps!

21 mars 2014 – Le pasteur illuminé du Kansas, auteur des infâmes slogans «God Hates Fags» (Dieu hait les pédés), est mort jeudi. Les médias LGBT américains lui rendent un hommage paradoxal.

Veto pas très rassurant à une loi antigay

27 février 2014 – La gouverneure de l'Arizona a mollement rejeté un texte de loi qui aurait légitimé la discrimination au nom de la «liberté religieuse». A l'origine du texte, les ultraconservateurs pourraient retenter le coup.