«Ces salauds ne nous rendront pas peureux»

13 juin 2018 – Agressés le week-end dernier à Neuchâtel, deux étudiants gay ont choisi de dénoncer à visage découvert la violence homophobe gratuite «pour faire avancer la cause».

Le GSN fête ses 30 ans

6 juin 2018 – Samedi prochain, le Groupe Sida Neuchâtel (GSN) célèbre trois décennies d’activités avec une soirée à la Case à Chocs. L’occasion de se retrouver, de se rencontrer et de simplement prendre une place qui n’est pas toujours donnée.

Jugé pour avoir masturbé un ami dans son sommeil

3 juin 2018 – Un Neuchâtelois de 29 ans se définissant comme «hétéro» a été reconnu coupable d'«actes d’ordre sexuel sur une personne incapable de résistance» à la suite d'une soirée arrosée avec un jeune de 20 ans.

Vacances dans le chaos

10 nov. 2017 – «Post-apocalyptic holidays» est l’exposition personnelle de Yannick Lambelet, à découvrir au Quartier Général, le centre d’art contemporain de La Chaux-de-Fonds.

La renaissance de Diane

12 juillet 2012 – Ancien administrateur d'un village du Val-de-Travers, Diane témoigne dans la presse locale de sa transition vers son identité de femme. Un itinéraire qu'elle retrace aussi en musique.

Vous avez dit «queersploitation»?

6 juillet 2012 – Depuis 12 ans, le NIFFF réveille les douces rives neuchâteloises aux cris stridents de monstres en tout genre. Qui de mieux qu'Anaïs Emery, sa directrice artistique, pour nous répondre…

Du sang, de la sueur et des pellicules

6 juillet 2012 – Si les vampires aiment souvent se conter fleurette, le genre «horreur gay» reste confidentiel. Voyage dans ce ghetto artistique, à l'occasion de l'ouverture du NIFFF.

Homophobie à l’école: on s’active dans les cantons

29 oct. 2011 – Après Genève et Delémont, Neuchâtel, Sion et Fribourg accueillent des formations et conférences sur le rejet de l'orientation sexuelle chez les jeunes, destinées aux professionnels. Une introduction aux Journées PREOS de Lausanne, les 11-12 novembre.

Où tomber le maillot?

1er juillet 2009 – La région ne manque pas de petits coins où les maillots s’envolent et les corps s’ébattent. A vous bronzage sans marque et trempette intégrale, voici un inventaire des sites les plus connus – sinon les plus autorisés.