Gaultier, du côté butch de la force

La tendance Printemps/Eté 2011 présentée par Jean-Paul Gaultier à Paris ce week-end a clairement marqué le retour de l’esthétique punk, version lesbian power.

Il faut dire que le saphisme a envahi les fashionistas depuis que Beth Ditto, à nouveau mannequin pour le couturier lors de ce défilé, a été propulsée au rang d’icône incontournable de la branchitude. Et ce n’est pas Nina Hagen, enveloppant brutalement en fond sonore les bas résille et autres robes à épaulettes, qui bouderait son plaisir.

À lire également