Six prétendants à suivre lors de l’Eurovision 2018

A J-1, tour d’horizon des chansons favorites de la finale du concours international, retransmis cette année depuis Lisbonne.

Plus qu’un jour et les «mordus» de l’Eurovision Song Contest (ça sonne plus branché que «Concours Eurovision») et les autres 200 millions de spectateurs connaîtront le gagnant de cette édition 2018. Petit retour en arrière sur les six candidats les plus remarqués de cette compétition – en tout cas du côté du public gay de l’Euroclub, QG des fans à Lisbonne…

Eleni Foureira, pour Chypre est la concurrente qui a le plus grimpé dans les statistiques des bookmakers britanniques (paris mis à jour continuellement sur internet). Sa chanson, «Fuego», est le morceau qui est le plus écouté à l’Euroclub. Ce titre est classé en Europe dans pratiquement tout les pays (classement iTunes). Elle est actuellement première chez les bookmakers. Sa tenue «peau de serpent» et sa chorégraphie sont très tendance, ici au Portugal.

Mikolas Josef est un des plus jeunes artistes de cette édition, pour la République Tchèque . Un chanteur qui se maintient dans le classement des bookmakers. Ce jeune homme à fait une lourde chute, sur le dos, lors des répétitions. La délégation tchèque a décidé de l’hospitaliser pour quelques jours. Il a tout de même réussi à se qualifier pour la finale avec la chanson «Lie To Me». Ce chanteur est actuellement 9e chez les parieurs.

Evidemment, parmi les chanteuses qui plaisent ici au Portugal, on trouve l’Israélienne Netta, avec sa chanson «Toy». Elle reçoit haut la main la palme de l’extravagance. La chorégraphie de sa danse de la poule fait fureur à l’Euroclub. Une performance en rapport avec la manière dont cette jeune fille s’habille. Cette DJette réputée dans son pays fait partie des favorites pour la victoire de samedi en finale.

Celui qui gagne en popularité à vue d’œil, c’est le Suédois Benjamin Ingrosso. Sa chanson «Dance You Off» est 6e chez les bookmakers, mais sa cote devrait grimper encore ce week-end. C’est un artiste qui a débuté sa carrière à 4 ans. Il faut dire qu’il est le fils de Pernilla Wahlgren, qui a participé de nombreuses fois au Melodifestivalen. Le titre le plus connu de la maman est «Picadilly Circus», schlager très populaire chez eurofans suédois. «Dance You Off» est actuellement double disque de platine en Suède.

La jeune Finlandaise Saara Aalto, avec sa chanson «Monsters» a impressionné le public lors de sa demi-finale. Ouvertement lesbienne, elle se distingue par son dynamisme et son engagement. Elle a été remarquée lors du programme «X Factor» au Royaume-Uni où elle a réussi à finir 2e, en 2016. La télévision nationale finlandaise YLE a décidé de la sélectionner en interne pour représenter son pays.

Autre coup de cœur du public lors de son passage à l’Altice Arena, le duo français Madame, Monsieur, avec le titre electro-pop «Mercy». Il parle d’un enfant réfugié qui est sauvé avec sa mère lors de sa fuite de son pays. Ce titre a ému, parce que le thème des réfugiés est un sujet sensible ici au Portugal. La chorégraphie a été reprise par tout le stade. Un autre favori pour la victoire.

À lire également