Homophobie et transphobie: près de deux incidents par semaine

La LGBT+ Helpline mise en place fin 2016 a livré son premier rapport, qui plaide pour une prise en compte par les autorités suisses des crimes de haine motivés par l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Une coalition d’associations menée par LOS, Pink Cross et Transgender Network Switzerland a présenté jeudi le premier rapport de sa plateforme de signalement des actes de haine homophobes et transphobes en Suisse. Entre novembre 2016 et décembre dernier, 95 incidents ont été rapportés, dont près d’un tiers d’agressions physiques.

Plus de 80% de ces cas ne sont pas signalés à la police, «en particulier du fait que les victimes ne lui font pas confiance ou croient que l’infraction ne relève pas du pénal», relève le communiqué de presse. Ces premières données montrent en outre une surreprésentation des victimes trans (17 cas). Elles ne fournissent en revanche aucune donnée spécifique relative à la Suisse romande.

Le rapport réclame une réaction politique, et rappelle le besoin d’une reconnaissance des crimes motivés par l’orientation sexuelle et l’identité de genre (initiative Reynard déposée en 2013), ainsi que de données statistiques sur cette question (motion Quadranti déposée en 2017): «En continuant de nier la criminalité et la discrimination homo-, bi- et transphobes, les autorités envoient un mauvais signal. Ce n’est qu’en modifiant les prescriptions légales en termes d’enregistrement des infractions homo-, bi- et transphobes qu’une enquête criminelle cohérente sera possible sur ces actes.»

» lgbt-helpline.ch

1 comments

Les personnes LGBT ne sont pas plus visées que d’autres, les agressions physiques étant en constante hausses chez tout le monde du moins les blancs. Une chose est sur, les personnes LGBT vont très certainement celons-moi être confronté à deux problématiques, toutes deux directement liées à l’idéologie que la mouvance politico sexuelle impose aux peuples d’occident… 1 la montée de l’homophobie liée à l’immigration quel appel de ses vœux et 2 la monté de la gayphobie liée a la détestation des peuples autochtone qui les rentra responsable de la destruction sociétale et de leur servitude au mondialisme…

Comments are closed.

À lire également