Capture vidéo ATS.

Pari réussi pour la première marche lesbienne

La manifestation de samedi dans la vieille-ville de Berne a rassemblé quelques centaines de femmes et d’alliés réclamant la fin des discriminations et de l’invisibilité sociale.

Elles étaient 300 environ à défiler ce samedi dans les rues de Berne pour la «visibilité lesbienne». Le succès de ce premier défilé du genre en Suisse a surpris les organisatrices, qui avaient étendu leur invitation à toute une palette d’allié·e·s: bi, trans, gay, intersexes, queer ou non-binaires.

«Je souhaite plus de visibilité lesbienne dans la société, la politique et les médias», a déclaré à l’ATS l’élue municipale bernoise Tabea Rai, en tête du cortège.

La marche, ouverte par une banderole proclamant «Nous sommes lesbiennes, nous célébrons notre diversité», visait notamment à dénoncer la situation des lesbiennes, trop souvent ignorées des campagnes de santé, privées de rente de veuve en cas de décès de leur conjointe, ou encore exclues de la procréation médicalement assistée.

Une nouvelle Lesben*demo est d’ores et déjà prévue l’an prochain, autour de la date de la Journée de la visibilité lesbienne, créée il y a dix ans et célébrée à travers le monde le 26 avril. Cette édition 2019 pourrait se dérouler en Suisse romande, par exemple à Lausanne ou Yverdon, selon le communiqué des organisatrices.

» Plus d’infos sur lesbendemo.ch

1 comments

Si des mecs déguisés en clebs et marchant à 4 pattes n’y vont pas, et que c’est une marche + politisée que désireuse d’être choquante, ce que sont devenues les Pride, alors j’irai en tant que soutien, avec PLAISIR.

Comments are closed.

À lire également