L'association loue un local dans la vieille-ville de Sion.

L’association Alpagai en sursis

Créé en 1994, le groupe LGBT valaisan rencontre de graves difficultés financières. Il se donne un mois pour tracer les pistes qui lui éviteraient la dissolution.

Près de trois ans après le succès de la Pride romande à Sion, l’association LGBT historique du Valais tire la sonnette d’alarme. A l’issue de son assemblée générale du 16 février, Alpagai se trouve au bord de la dissolution. En cause: une situation financière qualifiée de «catastrophique», générée par des charges trop élevées.

«Alpagai n’est à ce jour pas en déficit, explique le chargé de communication de l’association, Sébastien Nendaz. Cependant, la situation actuelle ne nous permet pas de payer le local que nous occupons.» Or le délai de résiliation du loyer étant de six mois, Alpagai doit trouver 10’000 francs au minimum.

Après 24 ans d’activité dans un canton où les conservatismes sont particulièrement forts, Alpagai continue de déployer des actions très importantes, notamment auprès des Hautes écoles et en lien avec la prévention. Les permanences de l’association restent également très sollicitées. Des actions qui reposent sur une équipe 100% bénévole, précise Sébastien Nendaz: «Alpagai compte une centaine de membres, et outre le comité, nous avons une dizaine de bénévoles qui œuvrent pour différents projets de prévention, d’accueil, ou d’autres plus festifs.»

Appel aux dons
«La quantité de travail à accomplir tant dans les luttes actives contre l’homophobie et la transphobie, la discrimination, la violence sous toutes ses formes, dans la prévention VIH et autres IST, dans le dialogue et l’information avec les partenaires sociaux, les associations et institutions est immense», rappelle un courrier adressé cette semaine aux associations partenaires. Un appel aux dons a été lancé, et des événements au bénéfice de l’association sont prévus. Une opération de sauvetage qui sera discutée au cours d’une AG extraordinaire, le 23 mars prochain.

» Plus d’infos: alpagai.ch

2 comments

Beau pays, mais sec de la tune !

A l’heure du tout virtuel il est important de sauvegarder un lieu physique pour pouvoir parler, échanger, rencontrer, s’informer, trouver du soutien, partager, etc.

Le loyer de ce local à Sion fait oeuvre de « salut et de santé publique » et devrait depuis longtemps être pris en charge par les instances des représentant.es élu.es par la population valaisanne. Beaucoup savent que des suicides de jeunes ont eu lieu dans ce Canton ces dernières années et continueront si rien ne se met en place durablement. D’autre part, les bénévoles de cette association devraient également être soutenu.es financièrement.

Politiques, mécènes, riches patrons des stations de ski valaisannes, citoyen valaisan, citoyenne valaisanne, citoyen, citoyenne tout simplement, apporte ton soutien à l’association des montagnes des Alpes : Alpagai

Tu vois comment ?

Banque Raiffeisen Sion – CH74 8057 2000 0092 1451 4

Il faudrait effectivement se tourner vers les politiques car c’est réellement d’utilité publique.
Mettre un article dans la presse?

Moi j’ai fait mon versement.

Comments are closed.

À lire également