Post-porno cherche héro·ïne·s

Invitée du cinéma Spoutnik en avril, la vidéaste queer Shu Lea Cheang met sur pied un casting pour sa prochaine production, qui fera l’objet d’une soirée spéciale.

Ames curieuses, approchez approchez! Un nouvel événement queer se prépare du côté du cinéma Spoutnik, à Genève. Dans le cadre de la rétrospective Shu Lea Cheang, en avril prochain, la décidément très audacieuse salle de l’Usine propose un atelier et un casting en vue de la prochaine réalisation de la cinéaste et artiste contemporaine américano-taïwanaise, le 13 avril prochain.

Personnalité de pointe de la mouvance cyberpunk, Shu Lea Cheang a réalisé plusieurs films underground où se mêlent post-porno, anticipation et science fiction depuis, le dérangeant «Fresh Kill» (1994). Le dernier opus, le barré «Fluid Ø», sera présenté en première suisse. Rien que le pitch de cette histoire de mutants et de réplicants, dégoulinante de sécrétions, donne le vertige: «Des personnes non-binaires nouveau zero gen voguent dans une fluidité des genres, et éjaculent de grandes quantités de fluide avec leurs prothèse DIY…»

Expérience collective
«Je veux que «Fluid Ø» soit vu sur un grand écran de cinéma, avec le fluide qui monte et jaillisse jusqu’à vous», a expliqué Shu Lea Cheang au site filmdeculte.com en marge de la Berlinale 2017. «Je veux que la projection soit une expérience collective d’enivrement par le fluide, poursuivait-elle. Je veux que les spectateurs ne soient pas embarrassés par l’exposition des organes sexuels, qu’ils n’aient pas honte d’exprimer leur joie ou leur dégoût lorsqu’ils sont confrontés à des images sexuellement explicites.»

La suite est en préparation, et devinez quoi: vous pourriez en être. Un «appel à projets» a été lancé à «tou·te·s les queers et personnes non-binaires de Genève et environs». Les dossiers (avec photos, idées…) sont à envoyer jusqu’au 9 avril. La journée du 13 avril sera agrémentée d’un workshop avec Kristina Marlen, actrice de «Fluid Ø», performeuse et dominatrice professionnelle, pour s’initier aux mouvements et aux scénarios et d’une performance improvisée sous la direction de la réalisatrice.

» Pour les candidatures, faites un tour sur le site du Cinéma Spoutnik: spoutnik.info

À lire également