Sur Grindr, «tenue correcte exigée»!

On se sort les mains du slip tout de suite! Grindr a édicté un règlement draconien pour les profils de ses utilisateurs: adieu sous-vêtements, poils pubiens et gestes équivoques!

Remballez la viande! Apparemment à la demande d’Apple, l’application de drague gay Grindr a édicté de nouvelles règles concernant les photos illustrant les profils de ses 3 millions et des poussières d’utilisateurs à travers le monde. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont draconiennes, dignes de l’infâme Code Hays qui pourchassait l’obscénité des films de Hollywood dans les années 1930. Le site Queerty.com reproduit la liste exhaustive et l’illustre par l’exemple de ce qu’il ne faut plus faire.

Guerre au slip!
Une précision d’abord: les nouvelles règles s’appliquent aux photos «publiques», et non aux messages privés, où rassurez-vous les phallus turgescents continueront à fleurir. En revanche, pour ce qui est des profils, fini les slips affriolants: seuls les shorts seront admis. Et encore: seuls les caleçons de bain trouvent grâce aux prudes yeux de Grindr! de fait, tout sous-vêtement est considéré comme obscène. Et attention à ce que l’élastique reste bien sur les hanches: «Pas de peau nue sous la taille ou au-dessus du haut des cuisses», proclame Grindr. Ah, oui: on ne se tripote pas non plus: «Les mains et les doigts ne peuvent pas être sous le pantalon ou l’écarter». Vous vous souvenez de ce que disait maman: «Les mains sur les draps, les enfants!»

D’autres précisions instructives viennent compléter les prescriptions. «Aucune image ne doit montrer du sperme (ou un quelconque fluide qui ressemblerait à du sperme) sur la photo.» Autrement dit, faites nettoyer les coussins de votre canapé avant de prendre votre cliché. Et si vous vous immortalisez dans votre cuisine, prenez soin de planquer les bananes: «Les photos ne peuvent contenir des jouets sexuels, y compris l’usage de fruits ou de légumes».

2 comments

Et alors? c’est pas plus mal, non? Désolé, mais moi, si je dois rencontrer le pénis d’un mec, je préfère que ça soit en vrai, pas en photo… Grindr sera juste un tantinet moins répugnant, mais si peu.

pathétique pour un site gay de rencontre immédiate qui propose dans ses statuts : « plan cul ». le résultat? des idiots qui nous montrent leur clichés de vacances ou leur animal de compagnie… ça en démotiverait plus d’un (dont moi !). enfin ! ceux qui pensent encore rencontrer le Grand Amour sur Grindr se fourrent le… dans l’oeil !

Comments are closed.

À lire également