Paris

Y a-t-il une malédiction sur la presse homo française?

http://www.liberation.fr/futurs/2016/10/30/y-a-t-il-une-malediction-sur-la-presse-homo-francaise_1524926|Alors que les combats pour les droits LGBT sont loin d’être gagnés, la disparition de «Yagg», fondé par des anciens de «Têtu», illustre les difficultés de la presse communautaire, touchée par la baisse des revenus publicitaire et un lectorat infidèle. «C’est peut-être un problème de culture politique républicaine qui honnit les communautés, ou alors de […]

http://www.liberation.fr/futurs/2016/10/30/y-a-t-il-une-malediction-sur-la-presse-homo-francaise_1524926|Alors que les combats pour les droits LGBT sont loin d’être gagnés, la disparition de «Yagg», fondé par des anciens de «Têtu», illustre les difficultés de la presse communautaire, touchée par la baisse des revenus publicitaire et un lectorat infidèle. «C’est peut-être un problème de culture politique républicaine qui honnit les communautés, ou alors de marché», regrette Romain Vallet, rédacteur en chef d’«Hétéroclite», un mensuel distribué gratuitement à 20’000 exemplaires à Lyon, Grenoble et Saint-Etienne. Pour tenir l’équilibre, sa publication queer «mais pas que» a donc adopté un modèle économique «frugal et frustrant».

2 comments

Je dirais que la motivation des lecteurs était l’identification, nécessaire dans une société où l’on était marginalisé, mais à présent que la société s’ouvre, malgré quelques poches aux relents réactionnaires, quel modèle LGBT français inventer ? Poser la question en ces termes à mesure que je l’écris spontanément me parait déjà dépassé. Le pluriel me parait plus adapté. Du coup, le terme de modèle devient un non-sens. Je pose donc une problématique nouvelle. Quelles communautés LGBT ont besoin d’un relai médiatique ? Redécouvrons nos communautés et notre diversité. Il faut s’attendre à découvrir des communautés de plus en plus inclusives et ouvertes sur les hétéros. On sort un numéro ?

Les assos LGBT n’ont pas d’adhérent c’est la meme imposture democratique comme la était sos racisme en France avec les arabes. La presse communautariste coule tant mieux…. en tant que CITOYEN et secondairement gay je me rejouis de la disparition de la presse communautariste. J’espere que TETU et ses ventes 30 000 exemplaires alors que il y a entre 2 et 2.5 millions de gay… IL FAUT ETRE FACTUEL. Et je parle meme pas da quantité fausse a l’évidence du nombre de gratuit gay qui est a l’evidence faux. La presse n’a pas de client ni de preneur en mode gratuit. Pourquoi car c’est une imposture médiatique une maladie bien française

Comments are closed.

À lire également