Un gâteau devenu affaire d’Etat

Un pâtissier du Colorado qui avait refusé de confectionner un gâteau de mariage pour un couple gay a obtenu gain de cause devant la Cour suprême des Etats-Unis.

Les mouvements religieux conservateurs américains peuvent jubiler après un arrêt rendu ce lundi 4juin par la Cour suprême fédérale. Elle a donné raison à un pâtissier du Colorado, qui en 2014 avait été condamné pour discrimination par la justice de son Etat. Jack Phillips avait été poursuivi pour avoir refusé de confectionner un gâteau de mariage pour un couple d’hommes, Charlie Craig et David Mullins, deux ans plus tôt à Lakewood.

Une majorité des juges de Washington (y compris certains considérés comme libéraux) a estimé que la liberté religieuse invoquée par l’artisan n’avait pas été suffisamment prise en compte. L’instance recommande ainsi de rechercher un équilibre entre les demandes de protection des uns et des autres dans ce type de cas: «Ces disputes doivent être résolues avec tolérance, sans irrespect malvenu pour les croyances religieuses sincères et sans faire subir d’indignité aux personnes homosexuelles.»

L’arrêt de la Cour suprême risque de remettre en cause les législations locales contre la discrimination basées sur l’orientation sexuelle. Elle pourrait aussi avoir des conséquences sur d’autres batailles juridiques en cours, notamment autour des agences religieuses de placement d’enfants, qui dans plusieurs Etats refusent les dossiers d’adoption des couples de même sexe.

1 comments

Ainsi, la Cour suprême des Etats-Unis place les a priori religieux au-dessus de la constitution à cause de l’appui administratif de D Trump. Encore merci à Barack Obama, 44e président des Etats-Unis, d’avoir soutenu la loi sur le mariage 🙂

Comments are closed.

À lire également